Application du fond de teint ou comment avoir un joli teint

11
4633

Vous croyiez en avoir terminé après le choix de votre fond de teint… Et bien je peux vous annoncer droit dans les yeux du PC que ce n’est pas fini ! Oh non, il vous faut maintenant le déposer tel un avion sur la piste d’atterrissage de Saint-Barthélemy avec délicatesse et maîtrise (c’est du vécu). Mais pas d’inquiétude, votre hôtesse de l’air, Nina, est là pour vous guider. Veuillez redresser votre siège et rangez votre tablette, merci de votre attention.

Préparer le terrain

Application du fond de teint 1

Hep toi là-bas ! Range les pinceaux, car avant toute chose, il est indispensable d’appliquer une base de maquillage. Celle-ci sert à protéger le visage (ainsi la peau n’absorbe pas le fond de teint), à mieux faire tenir le maquillage, à faciliter l’application du fond de teint et à corriger certains défauts si l’on utilise ou non une base correctrice. La base peut se présenter sous différentes formes :

  1. Une crème hydratante : votre crème hydratante classique peut très bien faire l’affaire. Assurez-vous simplement qu’elle est bien adaptée à votre peau (mixte, grasse ou sèche).
  2. Une base correctrice : il en existe plusieurs qui permettent de lisser la peau, donner de l’éclat ou camoufler des imperfections. Pour moi, c’est le choix à privilégier.
  3. Une bb crème : j’ai trouvé une utilité à la bb crème ! Et oui les amis, car grâce à son pouvoir hydratant et unifiant, elle possède toutes les caractéristiques d’une excellente base. Yipikai!

Pour l’appliquer c’est uber-simple. À l’aide de vos mimines (propres), appliquez uniformément la base sur l’ensemble du visage et le cou. Votre visage doit être propre et légèrement humide. Ensuite, Il suffit d’attendre quelques minutes avant de déposer votre fond de teint. Mais attention, n’appliquez jamais, ô grand jamais, d’hydratant sur les paupières, sinon adieu votre joli dégradé de fards qui finira comme une Bouchée Suchard en plein soleil.

Choose Your Weapon

Application du fond de teint 2
Vous avez le choix entre trois méthodes pour appliquer votre fond de teint : aux doigts, à l’éponge et au pinceau. Ce choix varie d’une personne à l’autre, selon différents critères comme le temps, l’hygiène, l’habitude, etc. Personnellement, je préfère de loin le pinceau et en dernier les doigts avec un résultat que je trouve proche d’un Schwarzenegger dans Commando.

Les pinceaux

Certainement la méthode qui donne le meilleur résultat. L’avantage c’est qui est très facile d’harmoniser le teint sans surcharge ni épaisseur. Il existe deux formes de pinceaux pour le teint. Le premier est le pinceau plat en forme de langue de chat, très pratique et précis pour atteindre toutes les zones du visage. Par contre, je trouve personnellement qu’il laisse pas mal de traces sur la peau. La seconde forme se présente sous la forme d’un kabuki avec une tête plate ou arrondie, comme les Sigma F80 et F82 que j’utilise. Grâce à une forte densité de poils et à sa douceur, il ne fait aucune trace sur le visage et avec un résultat vraiment uniforme.

Les éponges

Le résultat est aussi proche qu’avec un pinceau, le teint est uniforme et naturel. Le seul vrai reproche que j’aurais face à un kabuki, c’est qu’il est plus difficile de doser correctement le produit… Une question d’habitude finalement. Il en existe de très nombreuses variétés : ovale, ronde, triangulaire, carrée et même en forme d’œuf ! La forme dépend de votre préférence et du confort d’utilisation. Mais sachez que les éponges biseautées sont plus pratiques pour appliquer le fond de teint dans les recoins, comme les ailes du nez. Je recommande d’humidifier légèrement l’éponge avant l’emploi, ainsi votre précieux fond de teint ne sera pas absorbé.

Les mains

Il s’agit de la technique habituelle des personnes pressées, mais qui donne un résultat beaucoup moins uniforme que les autres. Une seule recommandations : ayez les mains propres !

L’application

Application du fond de teint 4
Avant toute chose et si vous êtes utilisatrice d’un cache-barbe, il faut appliquer celui-ci avant le fond de teint. En fait, le cache-barbe s’applique entre votre base et le fond de teint. En cas de doute, un article qui explique l’utilisation de ce produit a été réalisé par Émilie à cette adresse.

Qu’importe votre méthode de combat, il faut toujours commencer par le centre du visage. Préparez votre fond de teint sur le dos de votre main pour le « chauffer. » Appliquez de petites touches de produit sur les joues, le front, le nez et le menton puis étalez-le de l’intérieur vers l’extérieur. N’oubliez pas d’estomper de haut en bas pour aplatir d’éventuels poils ou duvets.

L’une des plus grandes erreurs est de mettre trop de fond de teint, car l’effet masque peut vite vous trahir avec un résultat peu naturel. Il est préférable de commencer par une fine couche et de rajouter du produit par petites doses si nécessaire, pour ainsi obtenir le résultat souhaité. Une chose est également à retenir : le fond de teint ne camouflera pas toutes vos imperfections. C’est vrai, au lieu de vider votre tube de Lancôme à 50€ pour faire disparaître ce satané bouton rouge ou vos cernes de DSK, je vous recommande l’utilisation de correcteurs spécifiques (anti-cernes, base verte, etc.), le résultat n’en sera que meilleur !

N’oubliez pas le cou ! D’abord, ce n’est pas génial d’avoir une couleur différente entre le visage et le cou. Sans oublier que pour nous autres travestis, c’est une zone assez sensible à cause du cache barbe et du feu du rasoir.

Dans la même idée, c’est important de ne pas oublier les oreilles. Sauf si vous possédez une perruque qui recouvre entièrement vos oreilles, c’est très important qu’aucune démarcation ne soit visible à cet endroit-clé.

Par contre, et bien que souvent recommandé pour harmoniser entièrement le visage, je ne pense pas que mettre du fond de teint sur la paupière fixe et mobile soit une très bonne solution. En effet, pour la pose et la tenue des fards à paupières, c’est une vraie galère si du fond de teint est présent.

Le polish

Application du fond de teint 3
Et non, ce n’est pas encore fini et c’est maintenant dans les détails que la partie va se jouer. Tout d’abord, il faut retirer l’excès de matière en tapotant le visage à l’aide d’un mouchoir en papier. C’est tout bête, mais en plus d’améliorer l’aspect cela augmente la tenue du fond de teint. Si nécessaire, c’est le moment pour appliquer vos différentes corrections de teint : un anti-cernes pour illuminer le dessous des yeux et atténuer vos cernes, une base verte pour camoufler les rougeurs, une base rosée pour effacer les taches brunes, etc.

Malgré votre précision au pinceau, ou à l’éponge, les sourcils sont toujours recouverts avec plus ou moins de matière. Pour ne pas passer pour la reine de la truelle, il faut les nettoyer. Personnellement, j’utilise un simple coton-tige légèrement imbibé d’eau, avec celui-ci je viens frotter mes sourcils jusqu’à ce que les traces de fond de teint soient partie.

Pour terminer, il faut fixer tout cela avec une poudre. Sans elle, le maquillage ne tient pas longtemps, mais ce n’est pas tout, car elle régule les sécrétions de sébum et grâce à son action la peau ne luit pas. C’est l’étape ultime pour obtenir un teint naturel et parfait. Encore une fois, plusieurs types de poudres sont disponible : la libre, l’illuminatrice, la compacte, etc. À choisir en fonction du fini ou de l’effet désiré sur le teint.

Pour l’application, c’est très simple : à l’aide d’une houppette ou d’un gros kabuki, on prélève directement la poudre dans le pot ou dans le bouchon. Ensuite, appliquez avec des mouvements doux si vous utilisez un kabuki ou en tapotant légèrement le visage si vous utilisez une houppette. La différence entre le kabuki et la houppette est la quantité de matière déposée : avec un kabuki on obtient un fini léger et avec la houppette un fini plus opaque.

Je résume…

  1. Appliquez votre base
  2. Mettez du cache-barbe
  3. Déposez votre fond de teint sur le visage, les oreilles, puis le cou
  4. Retirez l’excès de fond de teint
  5. Appliquez vos corrections
  6. Nettoyez vos sourcils
  7. Déposez une poudre libre

Conclusion

Je vois déjà beaucoup de monde crier à l’hérésie avec les nombreuses surcouches, mais c’est le prix à payer, pour avoir un teint vraiment parfait et malgré ce ravalement de façade, une peau au fini naturel. Car oui, nous sommes pour la plupart des travestis et donc un effort plus important doit être consenti sur le maquillage. Malgré les nombreuses étapes, le temps de réalisation n’est pas forcément très long. Avec les bons outils, du maquillage de qualité, mais surtout grâce à l’habitude, il me faut entre dix et quinze minutes pour un résultat vraiment nickel.

Bien sur, le maquillage du teint n’est pas terminé pour autant, car sous l’effet du fond de teint le visage est maintenant creux et sans volume. Il faut donc quelques retouches comme le blush, l’illuminateur ou le contouring pour lui donner une nouvelle consistance. Mais pour le moment, je garde tout cela pour de prochains voyages.

Pour terminer, je serai curieuse de savoir quelles méthodes vous utilisez pour l’application du fond de teint (pinceaux, éponges ou mains) ? Quelles sont les étapes de votre maquillage ? Avez-vous des astuces à partager ? Du coup, n’hésitez à nous dire tout cela dans les commentaires du billet et de même si vous avez des questions ou des demandes de précisions.

11 commentaires

  1. Merci pour ce tutoriel super simple et complet.
    Plus d’excuses maintenant… Normalement je ne devrais plus donner l’impression de sortir du rayon peinture de Castorama.

  2. Super claire ton explication et je suis fière comme un bar tabac car je faisais tout dans l’ordre ! Fond de teint étalé avec les doigts, ça consomme moins !

Répondre