Contouring : modeler un visage en fonction de la morphologie (Partie 2)

10
7274

Voici la dernière partie de ce dossier consacré au contouring. Je m’aperçois que cela n’intéresse malheureusement pas grand monde. C’est dommage, car c’est une technique essentielle, autant que celle pour le maquillage des yeux. En redessinant les contours du visage, on ne fait pas que le remodeler, on lui donne de la personnalité et de la dimension. Le fond de teint a tendance à trop lisser le visage, le rendant parfois inexpressif et plat. Le contouring fait ressortir des joues pleines de santé, des yeux trop enfoncés dans leurs orbites, ou encore dessine un nez à l’aspect fin. C’est vraiment un formidable outil quand on sait où l’appliquer, il suffit de voir lestransformistes qui grâce à cette technique passent de Nana Mouskouri à Britney Spears.


Le visage ovale

Visage ovale contouring
L’application du maquillage sur un visage ovale sert juste à lui donner un peu plus d’expression.

Zone où appliquer le ton clair :

  • Le haut des pommettes, à la hauteur des zygomatiques.
  • Le bas du menton, au niveau de la pointe.

Zone où appliquer le ton foncé :

  • Le blush est à appliquer sous les pommettes pour creuser les joues et donner du relief.

Le visage rond

Visage rond contouring
L’application du maquillage a pour but d’affiner et allonger le visage.

Zone où appliquer le ton clair :

  • Le haut du front au point le plus haut pour lui donner de la longueur.
  • Le haut des pommettes pour les faire ressortir.
  • Le bas du menton, dans le même but que le front pour l’allonger.

Zone où appliquer le ton foncé :

  • Les mâchoires pour affiner cette partie.
  • Le blush s’applique dans le bas des pommettes pour les creuser.

Autres astuces maquillage :

  • L’application des fards à paupières doit être étirée vers l’extérieur à l’aide d’un fard sombre pour agrandir le regard.
  • Pour les lèvres il faut généralement éviter de les arrondir, mais plutôt de les affiner. Un rouge à lèvres claire est préférable pour illuminer cette partie.

Le visage rectangulaire

Visage rectangle contouring
Ce visage combine les caractéristiques du long et du carré. L’application du maquillage devra recourir et adoucir le visage.

Zone où appliquer le ton clair :

  • Le bas du front et sur une bonne largueur.
  • Le haut des pommettes, à la hauteur des zygomatiques et de manière horizontale.
  • Le haut du menton, une légère touche lumière apporte un excellent trompe-œil dans cette partie assez longue.

Zone où appliquer le ton foncé :

  • Le haut et sur chaque coté du front pour l’affiner.
  • Le pourtour du bas visage, c’est à dire les mâchoires et le menton.
  • Le blush est à appliquer horizontalement dans le creux des joues, de la pointe du nez aux oreilles.

Autres astuces maquillage :

  • L’application des fards à paupières doit être étirée vers l’extérieur et à l’horizontal. Préférez donc des teintes sombres pour les extérieurs et des teintes lumineuses dans les coins internes.
  • Avec un crayon à lèvres, dessinez le contour de la bouche plus large que vos traits naturels.
  • Ajoutez de la poudre foncée sur le bout du nez pour casser sa longueur et le rehausser.

Le visage trapèze

Visage trapèzes contouring
L’application du maquillage doit équilibrer le visage en créant du volume au niveau du front et l’affiner dans le bas.

Zone où appliquer le ton clair :

  • Chaque coté du front pour l’élargir.
  • Le haut des pommettes pour les faire ressortir.

Zone où appliquer le ton foncé :

  • Le pourtour du bas visage, c’est à dire les mâchoires et le menton.
  • Le blush s’applique dans le bas des pommettes pour les creuser.

Autres astuces maquillage :

  • L’application des fards à paupières doit être étirée vers l’extérieur à l’aide d’un fard sombre pour agrandir le regard et une touche lumière dans coin interne.
  • Pour les lèvres il faut généralement éviter de les arrondir, mais plutôt les affiner.

10 commentaires

  1. Très bon dossier sur ce sujet du contouring qui est effectivement un aspect fondamental du maquillage en général, mais d’autant plus pour nous les tavestis, c’est une bonne façon de modifier les traits.

    De plus, comme d’habitude tout les monde trouve son bonheur en fonction de sa morphologie, pas évident à préparer… Et c’est adapté au maquillage « quotidien » car cela reste très naturel, comme tu le dis le bon duo de poudres et c’est parti !

    En ce qui me concerne, j’utilise la poudre NARS Casino pour le ton foncé, qui est vraiment excellente, donne un résultat naturel, mais très chère… Pour les tons clair, je travaille avec une crème, la fameuse « Touche éclat » d’YSL, très bon produit également.

    Pour compléter le dossier, on pourrait aborder les techniques des maquillages de spectacles (par exemple avec l’usage de fonds de teints teintés en base), qui, utilisé avec parcimonie, peuvent bien rendre pour la photographie, mais qui manquent de naturel pour « la vraie vie ».

    En tout cas, je fais partie des personnes très intéressées par ce dossier 😉

    Bravo ! Vivement la suite !

    • Merci pour tes conseils produits. Personnellement, je suis toujours méfiante des blush en crème car ils ont tendance à trop biller et font ressortir les pores des joues.
      Je ne maitrise pas encore beaucoup le contouring des transformistes, mais j’y travaille et dés que je maitrise le sujet, un article complet suivra avec des transformations certainement.

Répondre