Nouvelle victoire pour la communauté « T » : le 1er janvier 2017, le Danemark va retirer la transidentité de la liste des maladies mentales établie par le Ministère de la Santé. Cette décision a été prise le 31 mai après une campagne de sensibilisation d’Amnesty International et de plusieurs associations LGBTI danoises. « Il est totalement inapproprié d’appeler cela une maladie », commentait Flemming Moller Mortensen, vice-président de la commission parlementaire.

Pour rappel, l’OMS n’a toujours pas retiré la transidentité de sa liste des maladies mentales. En France, la transsexualité n’est plus considérée comme une pathologie depuis février 2010. Le Ministère de la Santé, alors sous la main de Roselyne Bachelot, devenait le premier pays au Monde à prendre cette décision.

Répondre