Le nettoyage des pinceaux à maquillage

23
3788

Je le dis et le répète à longueur de temps : « se maquiller avec les bons pinceaux devient un plaisir ». Oui, un plaisir, jusqu’au moment où il faut nettoyer une quinzaine de pinceaux ! Une étape vraiment pénible, mais ô combien obligatoire. Parce qu’un bon pinceau à maquillage, un vrai, un dur, un poilu, ça coûte une blinde, alors il faut en prendre soin. Mais la chose qui doit vous motiver à nettoyer régulièrement vos précieux : c’est l’hygiène. Vous ne pouvez pas imaginer le nombre de bactéries qui traînent sur votre pinceau à fond de teint tout sec d’il y a un mois ! Pour éviter les problèmes de peau digne de vos années collège, il faut vous mettre à la vaisselle, les amies.

Le spray nettoyant

Le nettoyage des pinceaux 1

Les sprays nettoyants pour pinceaux se trouvent dans les boutiques pour maquillage : M·A·C, Make Up For Ever, E.L.F., Sephora et bien d’autres. Leur composition est très simple : un dissolvant doux et un anti-bactérien mélangés à de l’eau. Pour un nettoyage léger et superficiel, j ‘utilise le spray entre deux maquillages pour une rapide désinfection de mes pinceaux. D’ailleurs voici les étapes du nettoyage au spray :

  • Vaporisez (ou pschitt-pschittez) toute la surface des poils du pinceau (3 ou 4 pschitts suffisent)
  • Frottez les poils sur une feuille de papier essuie-tout propre
  • Renouvelez l’opération si nécessaire
  • Pas besoin de rinçage, votre pinceau est logiquement propre

Par contre avec un spray, laver en profondeur les pinceaux à fond de teint est une perte de temps. Les résidus des maquillages sont trop incrustés, en grande quantité et demandent un nettoyage beaucoup plus important.

Le savon de mémé

Le nettoyage des pinceaux 2

N’importe quel nettoyant doux peut faire l’affaire : le savon de Marseille, le shampoing pour bébé, ou encore du savon d’Alep. Cette méthode de nettoyage est de loin la plus simple, il suffit d’un évier, d’un savon et d’une serviette pour laver correctement vos pinceaux. Ni plus, ni moins, la bonne vieille méthode de grand-mère qui donne les meilleurs résultats ! Personnellement je lave mes pinceaux toutes les deux semaines et voici les étapes :

  • Déposez un peu de savon dans le creux de la main
  • Mouillez les poils du pinceau à l’eau tiède (jamais à l’eau chaude au risque de décoller les poils)
  • Poils vers le bas, passez le pinceau dans le creux de la main et frottez avec des mouvements circulaires
  • En fonction de l’encrassement, la mousse va se teinter et cette coloration vous indique si le pinceau est propre ou non
  • Renouvelez ou non l’opération en fonction de l’état du savon et de des poils
  • Rincez ensuite à l’eau tiède
  • Terminez le nettoyage en essorant votre pinceau délicatement à l’aide dune serviette (ou un papier absorbant) en le pressant légèrement afin d’extraire l’eau

Par contre, évitez de sécher les pinceaux la tête vers au haut, car l’eau coule dans la partie métallique et risque de rouiller et de favoriser la perte des poils. Idem la tête vers le bas, car les poils vont se déformer et le pinceau sera bon pour la poubelle. La meilleure solution de séchage est à plat sur une serviette ou un essuie-tout.

Le gant de cuisine

Le nettoyage des pinceaux 3
Tape m’en deux !

Dans un coin de ma coiffeuse, le gant Sigma Spa Brush attendait depuis un moment déjà. Cet article sur le nettoyage des pinceaux était la bonne occasion pour tester la bête. Le principe est d’une simplicité déconcertante : deux faces en silicone, l’une pour les pinceaux du visage et l’autre pour les pinceaux des yeux sont recouvertes de différentes textures permettant le nettoyage en profondeur (milieu), le nettoyage de précision (le bas), le séchage (le haut) et le repositionnement des poils (au niveau du pouce). En outre, le gant est muni d’un sous-gant en tissu très doux pour plus de confort.

En main, le gant est très grand. Je n’ai pas des paluches très viriles, mais pour un outil principalement destiné à un public féminin, c’est un peu limite. Bon passons et suivons ensemble les instructions de nettoyage :

  • Déjà il faut choisir la bonne face en fonction de votre pinceau. La partie pour le visage possède des motifs beaucoup plus espacés et marqués pour un nettoyage plus profond
  • Déposez du savon dans la partie centrale du gant
  • Poil vers le bas, passez le pinceau dans la partie centrale du gant et frottez avec des mouvements circulaires
  • Renouvelez ou non l’opération en fonction de l’état du savon et de des poils
  • Rincez le pinceau en le raclant dans la partie haute du gant
  • Au besoin, effectuez un nettoyage de précision dans la partie basse du gant, celle-ci possédant un motif beaucoup plus dense
  • Rincez à nouveau avec le haut du gant
  • Pour terminer, replacez les poils du pinceau en plaçant celui-ci entre le pouce et l’index. En effet, au niveau du pouce, un motif en forme de peigne permet de « recoiffer » le pinceau.

À la fin de ce rituel, les pinceaux sont propres, il n’y a rien à dire là-dessus. Mais, j’ai envie de dire « tout ça pour ça » ? Les pinceaux sont tout aussi propres qu’avec le lavage classique main et savon. Mais ce n’est pas très pratique à manipuler : trop grand, très peu de sensation et il faut se contorsionner la main pour changer de coté. Les différentes zones du gant (séchage, replacement des poils et nettoyage de précision) sont vraiment gadget et ne valent pas une bonne vieille serviette. Et pour terminer, il faut encore nettoyer le gant après avoir terminer celui des pinceaux ! Tout cela n’apporte aucun plus, voir des contraintes. Alors à $35 le gant, vous pouvez passer votre chemin et continuer avec la bonne vieille recette de grand-mère et son savon de Marseille.

Le nettoyage des pinceaux 4
♪ Brazil, lalalalala…

23 commentaires

  1. sympa comme vidéo et assé amusante, moi j’utilise un simple gel douche et j’en suis satisfait, mais bon le produit de nettoyage que tu présente là doit surement étre mieux approprié.

  2. Hello Nina

    Merci pour cette vidéo et ces techniques
    Pour ma part, c’est la technique “savon de mémé“
    Merci aussi a toi et Emilie pour tant de diversité dans les sujets et techniques qui nous permettent aussi d’évoluer et nourrir notre culture travestie 😉

    Bizbiz

  3. L’article est chouette mais la vidéo encore plus ! C’est ta meilleure vidéo. L’interlude musical m’a mis la patate. En tout cas, c’est vraiment cool de t’entendre en live ! Sans compter que le tutoriel est parfait, rien à redire. Je te l’ai dit mais le gant me botte pas mal, m’enfin je te suis et je ne le prendrai pas 🙂 !

  4. Super ta vidéo Nina, dis moi tu avais même mise des faux cils pour ta présentation ? mais bon heu…, je m’égart.

    Savon de Marseille à l’huile d’olive, effectivement, il doit y avoir un bon parfum qui se dégage pendant la scéance de maquillage, sympas !

    Moi qui laissais tremper mes pinceaux dans de l’eau tiède savonneuse toute la nuit avant de les rincer à grande eaux, c’est sûre, c’est plus cool, mais sûrement moins efficace. 😉

    • Effectivement, j’ai des faux cils sur la vidéo. Je suis en train de tester plein de modèles différents pour un futur article.

      Je ne conseille vraiment pas de laisser tremper tes pinceaux dans l’eau. En effet, le bois risque de gonfler et exploser la bague métallique qui maintient en place les poils du pinceau.

Répondre