L'épilation définitive à la lumière pulsée : tout sur l'E-One d'E-Swin

57
31542
e-one / e-swin
e-one / e-swin

L’épilation définitive est le doux fantasme de nombreux travestis, notamment pour se débarrasser de cette fichue barbe une bonne fois pour toutes. Il existe plusieurs solutions dont le laser et la lumière pulsée, que proposent respectivement les dermatologues et les instituts de beauté. À domicile, le choix se restreint puisqu’il n’existe que des « épilateurs » à la lumière pulsée (dits IPL), dont les prix oscillent entre 150€ et 1195€, selon le modèle. Parmi eux, seul un appareil bénéficie de la certification médicale, il s’agit du célèbre E-One, que les plus ridées d’entre nous connaissent sans doute sous le nom d’E-Flash.

Devant le prix élevé de la bête, 1195€ au minimum, il est légitime de se demander si l’achat en vaut la chandelle. Or, il est difficile de se forger un avis concret en parcourant Internet puisqu’on trouve surtout des commentaires partisans (partenaires, professionnels…) ou trop frais et sans le recul nécessaire pour émettre une critique constructive de l’appareil. Dans cet article, je vais tenter d’évoquer un maximum de points cruciaux concernant l’E-One après une année d’utilisation : pratique, coût, fiabilité et douleur seront, entre autres, remis en question. Bonne lecture !

L’E-One, késako ?

L’E-One est une borne d’épilation définitive à la lumière pulsée produite par une entreprise française : E-Swin. À l’inverse de nombreux appareils de ce type, l’E-One est doté d’une certification médicale. Sa puissance, selon les réglages, varie de 9,8j/cm² à 12,5j/cm², ce qui en fait de loin l’épilateur IPL le plus puissant du marché (à titre de comparaison, l’I-Light IPL 5000 de Remington, par exemple, possède une puissance de 6j/cm²).

Vous pourrez en apprendre plus à son sujet en parcourant le site officiel d’E-Swin. Pour la commande, ça se passe là-bas aussi.

Son but, vous l’aurez compris, est d’éradiquer définitivement toute forme de pilosité (sauf les cheveux et les sourcils) à la surface de votre corps. Toute ? Non, puisqu’un village de gaulois résiste encore et toujours à l’envahisseur :

  • L’E-One ne fonctionne pas sur les peaux noires.
  • L’E-One ne fonctionne pas avec les poils roux et blonds.

Si vous êtes noir(e)s, blond(e)s ou roux(-sses), ce n’est même pas la peine d’envisager l’achat d’un E-One. Et ne jetez pas votre Gillette Venus, car vous n’avez pas fini de l’utiliser…

Pour les autres, c’est la promesse d’une épilation définitive, ce qui veut dire que vous n’aurez plus jamais à vous épiler, ni à vous raser après le traitement… Et que dire des poils incarnés ? Adieu, tout simplement ! Bien évidemment, tout n’est pas aussi simple puisque de nouveaux poils pousseront jusqu’à 40 ans environ, donc il n’est pas recommandé de suivre le traitement désiré et de le revendre sur leboncoin.fr une fois doux comme un bébé…

Enfin, l’E-One n’est pas l’unique solution. J’en parle dans cet article puisque c’est l’appareil de référence, notamment pour les poils de la barbe. Mais si vous ne souhaitez vous débarrasser que des poils des membres, peut-être qu’un épilateur IPL qu’on trouve moins cher chez Boulanger ou Darty est une bonne alternative.

L’E-One en pratique !

Avant d’entamer l’épilation elle-même, il faut prendre le soin de :

  • Choisir son sexe (pas son genre, hein, mais son sexe)
  • Choisir le type de peau (claire ou foncée) sur une échelle de 1 à 4
  • Choisir la puissance du flash sur une échelle de 1 à 6

Il faut également s’assurer que :

  • La tête de l’épilateur est parfaitement propre (le spray de nettoyage est vendu sur le site)
  • Vous n’avez pas oublié les lunettes de protection
  • Vous avez déposé des patchs sur vos grains de beauté
  • La zone à flasher est bien enduite de gel

J’insiste sur ce dernier point. Le gel est in-dis-pen-sable, il ne s’agit pas uniquement d’un produit magique pour ne pas ressentir la douleur (ne vous inquiétez pas, vous ferez tout de même quelques bonds de dix mètres), c’est surtout qu’il sert de conducteur entre le flash et le poil. J’insiste aussi sur les lunettes : j’ai une fois essayé de flasher sans (pas bien) et j’ai eu mal aux yeux toute la nuit.

Quant aux grains de beauté, il ne faut pas les flasher car ils sont pleins de mélanines, ce qui va amoindrir l’effet du flash puisqu’ils absorbent la lumière.

Dernier point à ne pas oublier : il faut pratiquer les flashs sur une zone propre à 100 %. C’est-à-dire que pour épiler vos aisselles, il est hors de question qu’il vous reste un peu de déo sous les bras, évidemment.

De la durée du traitement

E-Swin recommande un traitement étalé sur deux ans, divisé en douze séances espacées de deux mois. Entre chaque séance (à trois semaines), il est conseillé de faire une séance de « retouches » pour les zones rebelles. Honnêtement, même en considérant la repousse paradoxale, je pense qu’une séance tous les mois suffit.

Concernant la durée du traitement, cela dépend très franchement de la zone traitée. En ce qui me concerne, les poils des jambes disparaissent extrêmement facilement, et une dizaine de séances suffiraient à en être débarrassé. Tandis que la barbe, elle, résiste beaucoup plus et au bout des douze séances, quelques zones persistent et signent dans leur rébellion. Pour cette zone, il faut facilement compter une quinzaine de séances.

D’ailleurs, une fois les douze séances finies, il est nécessaire de faire quelques retouches une fois par an, voire tous les six mois, histoire de se débarrasser des nouvelles pousses.

À ce sujet, les traitements s’étirant sur la longueur, je vous recommande très chaudement de tenir une chronique de vos épilations à jour, dans un carnet 9X14cm ou sur une feuille Excel, le choix vous appartient. Mais n’oubliez pas de noter tout ce qui concerne vos épilations : vos réglages (pour savoir s’il faut ou non augmenter la puissance), le nombre de flashs utilisés et toutes ces choses qui peuvent vous servir.

Je tenais également à discuter du temps que peut durer une séance. Si la barbe se plie en une vingtaine de minutes, il faut prévoir plusieurs heures pour flasher l’intégralité d’une jambe. Cela peut sembler anodin, mais c’est tout de même précisément le « truc » qui fait terriblement baisser l’assiduité aux flashs. Courage, et c’est aussi pour cela qu’à deux, c’est mieux : au moins, vous pourrez échanger quelques blagues belges !

Et l’ergonomie ?

Avant tout, l’E-One est imposant : il prend de la place et il faut stocker les cartons. Oui, les cartons au pluriel : l’emballage de l’appareil et le carton du colis. Sans ceux-là, le SAV peut vous le refuser en cas de panne. C’est débile, mais c’est comme ça.

Quant à l’ergonomie elle-même, ne nous mentons pas : l’E-One est extrêmement difficile à manœuvrer, quand on tente de s’épiler seul(e), d’autant plus dur que la visée peut s’avérer difficile avec le port des lunettes qui obscurcissent énormément la vision. Je connais bien des seigneurs de guerre qui trouvent l’ultime position pour se flasher l’arrière du maillot, mais très honnêtement, très franchement, ça reste un exercice difficile voire périlleux. Il faut dire que l’appareil est assez lourd, le câble est court et très difficile à vriller. De plus, il faut emprunter une position qui n’obstrue pas la grille de ventilation de l’E-One, ce qui réduit encore un peu l’ergonomie de l’appareil…

Du coup, je ne peux que vous conseiller de prévoir un sparring partner (votre époux ou votre épouse, au hasard) pour vous flasher (et rendez-lui la pareille, cela va de soi). Il y a certaines zones pour lesquelles il vaut mieux être à deux, comme l’arête de la mâchoire, surtout pour les premières séances (les plus douloureuses). La position est difficile à trouver, le gel fait glisser l’engin dont la forme est très peu adaptée à cette partie du visage… Si on ajoute à cela la douleur des flashs qui provoque un mouvement de recul chez le sujet, cela peut devenir très compliqué de réussir l’épilation de sa barbe.

À ce propos, j’aimerais aussi évoquer le boucan que fait l’appareil. Si vous espériez écouter un petit CD de jazz pendant que vous épilez votre chérie, détrompez-vous : non seulement la ventilation est on ne peut plus bruyante, mais l’appareil émet en plus un petit « bip-bip » entre chaque flash qui peut vraiment gêner vos voisins, si l’isolation phonique n’est pas au top.

Combien ça coûte, monsieur Pernaut ?

L’une des questions cruciales dans l’acquisition d’un E-One est son prix. Si l’appareil est indéniablement plus puissant que les machines concurrentes (Philips et compagnie), elle s’affiche aussi à un prix nettement supérieur aux autres offres du marché. Ne nous voilons pas la face, l’épilation définitive n’est pas donnée. Même si la solution E-One reste beaucoup moins chère qu’en institut (où la barbe, à elle toute seule, coûte environ 500€), elle reste tout de même très onéreuse.

  • L’appareil est vendu à 1195€ dans sa version la plus simple.
  • Il faut ajouter à ce prix les lunettes de protection à 28€ la paire.
  • Il faut également acheter du gel, vendu par lot de trois pour 21€.
  • Pensez également à tous les autres accessoires (crayons, patchs pour les grains de beauté, et patati et patata).

Certes, c’est cher. Sachez, cependant, qu’il est possible de payer tout cela en 10X sans frais (il suffit d’envoyer 10 chèques à l’ordre d’E-Swin). De ce fait, cela devient forcément plus intéressant, puisque ça revient à payer l’appareil environ 120€ par mois. Ce n’est pas donné, mais une épilation totale à la cire, en institut, coûte environ 50€. Pour un couple, c’est (fatalement !) le double… Alors au final, puisque pour attaquer l’épilation à la lumière pulsée, il est indispensable de cesser l’épilation à la cire, les 100€ qu’on ne dépense plus chez l’esthéticienne peuvent très bien être injectés dans le paiement de l’appareil.

Mais ce n’est pas tout.

Il ne faut pas oublier qu’il faut également se fournir en cassettes optiques. Une cassette coûte la modique somme de 97€ et permet d’effectuer 3000 flashs (soit 3 centimes le flash). Étant donné qu’il faut environ 2000 flashs pour épiler le corps entier (estimation réalisée et certifiée par les laboratoires XXY), l’addition peut être très rapidement salée. D’ailleurs, je vous recommande de ne pas entamer tous les traitements d’un coup (commencer par la barbe et le maillot, par exemple, puis n’entamer les jambes que lorsque ces traitements sont déjà terminés) pour ne pas avoir trop de dépenses à faire en même temps. Mais grosso modo, il faudra repasser à la banque puis au tiroir-caisse tous les deux mois, voire tous les mois, selon votre consommation de flashs.

Painkiller

Autre sujet de débat, quand on évoque l’épilation à la lumière pulsée : la douleur. E-Swin garantit une épilation sans douleur, mais c’est assez faux, je dois le dire. La douleur dépend :

  • de la puissance du flash,
  • de la zone à flasher (la moustache fait bien plus mal que le milieu du tibia),
  • de la quantité de poils à flasher (le maillot est plus douloureux que le milieu du bras),
  • du diamètre des poils (plus ils sont épais, plus ils font mal).

En d’autres termes, au fil des séances, les poils seront moins nombreux mais également moins épais, et la douleur se fera de moins en moins vive, alors même que la puissance de vos flashs sera plus grande.

Les premières séances restent néanmoins très douloureuses. À ce titre, j’aimerais citer Amandyne qui me racontait son expérience (peu fructueuse) de la lumière pulsée : « La douleur est plus psychologique que physique, comme si on te plantait une aiguille toutes les deux secondes. » C’est assez vrai, puisqu’au premier flash, tu te marres (« attends, c’est ça l’E-Truc ? Ha, ha, ha… ») mais à partir du centième, tu commences à compter. D’autant plus que la douleur est croissante, puisque l’appareil est de plus en plus chaud (et la tête brûlante de l’appareil posée sur votre peau flasque est un supplice) et que le nombre de poils cramés qui se font ressentir est également de plus en plus élevé… Courage !

Si vous résistez au premières souffrances, vous serez surpris de constater que les dernières séances seront un jeu d’enfant. Il faudra avoir bien encaissé entre temps (vous sortirez de vos séances rouges comme des écrevisses, les chéries !), mais si vous résistez un tout petit peu, vous verrez que ça finit par « payer. » Et dans l’ensemble, si vous avez des tatouages, par exemple… Et bien, ce n’est pas aussi insurmontable !

Pour illustrer mes propos, je vous cite un message de… moi-même (l’auto-citation, y a pas plus mégalo) datant de juillet 2012, concernant l’épilation de la barbe :

Et bien je peux vous dire : ce n’est pas rigolo l’épilation à la lumière pulsée. Aïe, aïe, aïe, ouille, ouille. La consolation c’est que la barbe est une zone courte à faire. Mais s’épiler le cou c’est comme se planter un couteau dans la gorge. Je je vois pas d’image plus proche de la réalité. En fait, plus il y a de poils, plus c’est douloureux. Donc, pour l’instant, je resterai en puissance 2 pour la barbe parce que je ne me sens pas d’en augmenter la puissance. Le pire du pire, c’est que lorsque je me rase, je suis tout abîmé de la peau. Alors entre la peau et les poils qui brûlent, au secours. D’ailleurs, pendant que je faisais le cou, toutes les zones mal rasées avec des poils un poil long (hou hou hou) sentaient le cramé à mort.

Je tenais également à rappeler qu’avant chaque épilation, il faut se raser la zone à épiler, pour augmenter l’efficacité et diminuer considérablement la douleur. Ne vous rasez donc pas la veille pour flasher le lendemain… Rasez le jour-même !

Le coup de la panne…

Pour résumer, l’E-One n’est pas l’outil le plus ergonomique qui soit, il coûte cher et en plus, c’est douloureux. Est-ce qu’il est fiable, au moins ? Et bien… C’est dans l’ensemble fiable, mais également très fragile. Pour l’anecdote, le jour où nous l’avons reçu, ma compagne a fait tomber la tête de l’appareil et il a fallu la changer puisqu’elle s’est fendue (la tête de l’appareil, hein, pas la compagne). Elle n’est pas tombée de très haut mais le matériel est très, très fragile.

Ce n’est pas tout. Nos deux premières cassettes étaient toutes les deux défectueuses et il a fallu que le SAV nous en procure d’autres pour, enfin, goûter aux plaisirs de la lumière pulsée.

Cela m’amène à un autre sujet : le SAV. Quelle que soit l’origine de la panne, il est extrêmement réactif. En général, en quinze jours à peine, votre appareil sera de retour à la maison et prêt à l’emploi. Ceci dit, si les techniciens répondent très vite aux appels téléphoniques, ils ont un peu de mal à répondre aux e-mails. Préférez donc un bon vieux coup de fil en cas de souci… Nina en a fait l’expérience, je cite :

Reçu un lundi, réparé dans l’après-midi et le mercredi il était chez moi. Aujourd’hui, je viens de faire ma septième séance sur la barbe et l’appareil fonctionne nickel. Le SAV a même changé la vitre du flasheur que j’avais ébréché sur un coin lors d’un choc. Par contre ma cassette n’a pas été changée, j’ai 100 flashs dans le perdu. Bref, tout ça pour dire que le SAV est très sérieux et surtout très rapide.

Est-ce que ça marche ?

La question qui brûle toutes les lèvres est de savoir si l’E-One est efficace ou non. Pour le coup, je ne peux que répondre par l’affirmatif : oui, oui et encore oui, les résultats sont très satisfaisants. Il faudra peut-être plus de séances que prévues et il peut y avoir certains poils plus clairs qui font de la résistance (vous allez découvrir des tas de poils blonds insoupçonnés dans votre barbe, vous verrez !). Mais malgré l’ergonomie déplorable, le prix élevé et la douleur ressentie, ça en vaut vraiment la peine.

Après votre première séance, vous serez certainement rongé par les doutes : « Est-ce que ça va marcher, pour moi ? » Ne vous inquiétez pas, on passe toutes et tous par cette phase ! Au bout de deux-trois semaines, les poils tomberont tout seul… Et comme votre maman qui était accro au perçage de vos furoncles, vous ne pourrez plus vous retenir de tirer sur vos poils, pour trouver ceux qui s’enlèvent ! C’est même assez rigolo, au début, et frustrant à la fois : on se rend vite compte que tous les poils ne partent pas et vos belles gambettes sont du coup zébrées. Encore plus classe que les imprimés animaliers… D’ailleurs, la barbe s’éclaircit de plus en plus et si au cours des dernières séances, c’est assez bluffant (on a une peau de bébé avec quelques rares zones poilues), les premières sont assez moches, il faut le dire (une barbe presque intacte avec quelques trous).

Ceci dit, ne vous attendez pas à être 100 % imberbe. 98 %, c’est déjà pas mal, non ? Il reste toujours quelques poils récalcitrants (mauvaise pigmentation, mauvaise phase lunaire ou que sais-je encore) voire des poils qui ne pousseront qu’après les séances, comme les dents de sagesse qui ne se déclarent que très tard. C’est pourquoi vous devez garder votre appareil ! Vous ne serez peut-être pas entièrement « tranquille » pour le reste de vos jours, mais vos rasages seront vraiment diminués (passer de trois par semaine à un par trimestre, ça reste un bon deal) sans parler du passing qui sera décuplé.

Vous imaginez, ne plus avoir à se casser la tête avec les cache-barbes et autres Dermablend ? Priceless. Sans compter qu’avant l’IPL, je ne me travestissais que quand ma barbe était assez « longue » pour pouvoir la raser sans m’arracher la peau… Aujourd’hui, c’est comme je veux et quand je veux ! Cette liberté d’action est un véritable plaisir au quotidien et je peux l’écrire sans mentir : depuis que je connais l’E-One, je « sors » Émilie incroyablement plus souvent ! Et rien que pour ça, ça vaut le coup…

Si vous n’êtes pas convaincu(e) ou si vous avez peur de vous tromper, sachez qu’il est possible de contacter une démonstratrice pour une séance découverte. D’ailleurs, pour les Parisien(ne)s, E-Swin a monté un showroom dans la capitale. N’hésitez pas à vous y rendre, cela vous donnera le détail des capacités réelles de la machine, grandeur nature…

57 commentaires

  1. Excellent article, vraiment, vraiment, je n’ai rien à rajouter. T’as superbement bien résumé 35 pages de messages sur le forum et même ajouté certaine chose.
    Sinon, j’ai le même ressenti. Cela peut paraître coûteux 1000€ l’appareil (promo) et environ 50€ de consommable tous les mois. Il y a aussi le temps à y consacrer et la douleur des premières séances. Mais à la finalité, je ne regrette pas une seconde, ne plus passer une heure ou deux à s’épiler avant de se travestir et s’être débarrasser du cache barbe, vaut largement ces infimes sacrifices.

  2. Merci, c’est vraiment un très bon article qui me semble très objectif, sincère et qui répond à toutes les questions que je me posais clairement !

  3. MERCI pour ces informations bien utiles! Les quelques photos donnent un bon aperçu.
    Sur mon site j’ai plusieurs pages qui traitent du sujet épilation définitive sous différents aspects http://estermarie.free.fr/ester/epilation.htm depuis cette page on accède aux autres. Il y a aussi des photos avant et ensuite dans les jours qui suivent.
    J’ai employé indifféremment la lumière pulsée et le laser avec un dermatologue. A l’époque je n’avais pas les informations sur le E-swin.

  4. Il y a justement ce mois ci un essai comparatif sur les épilateurs dans 60 millions de consommateurs. Ils y font un compliment « modéré » du Luméa de Philips, mais E-One ne fait malheureusement pas partie du banc d’essai.
    Ils précisent bien cependant de ne pas utiliser l’IPL pour le visage :/

    • Je crois que l’E-One est assez différent, d’ailleurs c’est le seul avec une certification médicale. Ils expliquent pourquoi ne pas l’utiliser sur le visage ? Parce que si les précautions sont bien respectées, je ne vois pas plus de raison que sur le bas-ventre, par exemple…

  5. Je pense qu’est en termes de cout le gain de l’appareil domestique ne se fera pas sur le visage mais sur le reste du corps. A l’époque ou je faisais l’épilation du visage apparaissait le E-Swin et je n’avais aucune information fiable sur cet appareil, j’ai donc continué avec le matériel professionnel. Finalement pour traiter le visage et la poitrine j’ai dépensé 1300 Euros. La nécessité d’avoir une aide pour traiter les zones difficiles d’accès est importante aussi: je n’avais pas cette possibilité. Le matériel professionnel est plus puissant et plus rapide: mais la différence de puissance n’est pas toujours nécessaire.
    Enfin je dois dire que l’on peut négocier les prix quand on se présente: la personne sait que ce sera pour une longue série de traitements. Je me rappelle qu’une affichette placée à côté du dermato présentais les tarifs et pour le visage c’était 279 euros. Je lui ai dit (en 2003) que j’avais une copine qui était traitée pour 80 euros la séance (c’était vrai, mais à Lille, pas à Paris ) et que même si je devais faire 200km pour y aller j’étais encore gagnante. Il a hésité, réfléchi et annoncé 100 Euros par séance. Il a gardé ce tarif pour toutes les séances (jusqu’en 2005) et comme il louait le matériel a différents endroits j’ai eu aussi bien de la lumière pulsée que du laser (pour le même prix). Je peux donc dire aujourd’hui que ces deux techniques sont équivalentes en résultat. Je crois finalement que le tarifs n’ont pas beaucoup changé depuis.
    La chose la plus appréciable aprés l’épilation, selon moi, étant qu’on est libre de se maquiller ou non avant de sortir (comme n’importe quelle femme) alors qu’avant (l’épilation) on est obligé de le faire.

  6. Merci pour ce partage. Evidemment, se faire son épilation à la lumière pulsée chez soi devient vite un parcours de combattant, raison pour laquelle je conseillerai de s’en tenir à la cire pour les séances à la maison et recourir aux professionnels pour la lumière pulsée.

    • Ben, avec l’E-One, j’ai tendance à dire que c’est plus facile à la maison que la cire. Pour le coup, je pense que la cire est vraiment difficile à appliquer, c’est pour ça.

      Quoiqu’il en soit, pour une personne qui vit seule et qui n’a personne pour le ou la flasher, je conseille évidemment de le faire en institut, parce que c’est pas évident pour certaines zones de derrière…

  7. Toujours aussi convaincu par cette merveille ?

    J’ai appris que l’on pouvait louer un e one je me demandait si s’était intéressent pour voir comment cela fonctionne ainsi que son mode d’utilisation meme si bien sur les résultats ne sont pas instantanés .

    • De mon coté je suis toujours convaincue. Ok, ce n’est pas encore un 100%, disons un 95%, il reste quelques poils de la barbe qui résiste, mais je n’ai pas constaté de repousse généralisée.
      Le problème de la location c’est qu’il s’agit que d’une seule séance. Tu n’auras certainement pas des résultats énormes dés celle-ci. Du coup, pas facile de se faire un avis.

      • Une petite dernière question , trouvez vous l’achat vraiment rentable , en avez vous vraiment fini avec la cire , les instituts etc … ?

        Parce que cette merveille me tente mais je ne roule pas sur l’or bien que je pourrais me le permettre ce n’est pas sans sacrifices .

        • Oh, oui, c’est clairement rentable. OK, les dix premiers mois, tu payes l’appareil. Mais la cire, c’est pour le restant de la vie ! De toute façon, les poils sont de moins en moins nombreux et les séances nécessitent de moins en moins de flash… Sur le coup, c’est cher. Mais sur le long terme, c’est rentable ! Sur le très long terme, c’est carrément un bon plan.

    • Toujours aussi convaincu. C’est pas du 100%, mais avec l’hiver qui revient, je repars à la conquête des poils. Il y en a de moins en moins, et même si j’en restais à ce résultat, c’est juste énorme. Je me rasais tous les jours, avant ! Maintenant, une fois par semaine pour éliminer des poils méga-fins…

  8. ok mais le problème c’est que c’est un truc définitif, c’est comme l’exemple d’un tatouage ça te plait quand tu le fais mais que se passe-t-il le jour où il te plait plus ? et encore un tatouage ça peut s’enlever au laser, mais là les poils ne reviendront jamais et les poils c’est quand même cool pour un mec, ok quand je me trav je me rase bien la barbe et le corps, des fois je m’épile le corps etc… même certaines périodes quand je me trav pas, c’est selon l’humeur, des fois j’ai envie de virer les poils sans me trav, des fois j’ai pas envie, des fois j’ai envie mais pas le temps etc… des fois je laisse tout pousser je garde la barbe pendant des semaines ou des mois la dernière fois je l’ai gardée genre cinq ou six mois ça m’a fait un nouveau look assez cool, bref j’adore ma barbe et mes poils et même si c’est galère pour se trav je ferai jamais la bêtise de tout détruire définitivement, un mec ça a des poils c’est comme ça c’est la nature et il faut respecter la nature et ne pas chercher à aller contre tout le temps car l’homme n’a de cesse de sortir de son état naturel (animalité) et je constate qu’il finit toujours par se perdre, l’épilation laser est un acte extrême, excessif, dans une démarche de travestissement, car si on pousse dans cette logique on peut tout aussi bien envisager une chirurgie faciale, la prise d’hormones ou que sais-je… élodie tu es allé trop loin semble-t-il, envisages-tu une transition ? cordialement jptv

    • Bonjour, Jean-Pierre.

      Alors, tout d’abord, il n’y a pas d’Elodie sur ce fil de commentaires. En ce qui me concerne, je ne souhaite pas faire de transition mais ce n’est peut-être pas à moi que tu t’adressais.

      1. Je me demande quand même de quel droit tu juges qui va trop ou loin ou non. Chacun fait ce qu’il veut avec son corps, ce n’est pas à toi de te demander s’ils sont allés trop loin ou non. Oui, il y en a qui vont jusqu’à la prise d’hormones et à la chirurgie. Et alors ? C’est leur droit, que je sache. Chacun fait ce qu’il veut de son corps, après tout.

      2. Si c’est contre nature de s’épiler définitivement, pourquoi se raser, tout simplement ? Si l’homme est censé avoir des poils, pourquoi te rases-tu ponctuellement ? Ceci dit, je vais te faire une incroyable révélation : les femmes aussi sont censées avoir des poils. Plein de poils. Sous les bras, à l’entre-jambe, dans le bas du dos et plein les pattes. Alors pourquoi se rasent-elles ? Si je suis ton raisonnement, je pourrais répondre : « une femme ça a des poils c’est comme ça c’est la nature et il faut respecter la nature ».

      3. Et je suis très content d’être tatoué.

      Bye.

      • émilie et non élodie en effet, mea culpa donc… les remarques suivantes par contre m’amènent à penser qu’il y a eu mésentente de mon propos dans le sens où celui-ci porte sur le travestissement, état ponctuel, discontinu, impliquant nécessairement le caractère de réversibilité, ainsi tout homme qui se rase (ou toute femme également) accomplit un acte naturel car réversible (les poils vont repousser) ce qui n’est pas le cas de l’épilation laser qui est irréversible (contre-nature), enfin le concept de liberté que tu invoques dans ton argumentation s’inscrit davantage selon moi dans une réflexion qui porterait sur la transition, d’où la question que j’avais posée à la fin du paragraphe, allez bye mélanie ! non j’déconne lol

  9. Pour répondre à jean pierre-trav il faut penser que comme il faut environ une dizaine de séances (un peu plus parfois) et que chaque fois on élimine définitivement une partie il suffit de s’arrêter avant. Le résultat sera une diminution de la DENSITE des poils. Cela peut faciliter, partiellement le maquillage. En résumé s’il faut 10 séances et qu’on en fait que 5 on aura (à peu prés) réduit de moitié la densité des poils.

  10. « À ce titre, j’aimerais citer Amandyne qui me racontait son expérience (peu fructueuse) de la lumière pulsée »

    Si ce n’est pas trop indiscret, quelle était la raison pour laquelle ça n’a pas marché ? C’est un petit bémol dans un article très élogieux…

    Je me rends compte que j’aurais dû poser la question avant mais j’ai quand même acheté l’appareil… 😉 J’ai vraiment une ombre très prononcée et après trois séances, ça commence à tomber. Pour l’instant, je ne regrette pas mon achat.

    Alba

  11. Bonjour, merci beaucoup pour cette article très complet !
    Je découvre par la même occasion ce site vraiment riche en contenu.

    J’ai une question à propos des épilateurs IPL Luméa de Philips à 400 euros et Rio IPL Evo à 200 euros qui sont des gammes bien en dessous.
    Voilà en gros je fais des séances d’épilation laser de la barbe depuis deux ans maintenant; j’ai réalisé 16 séances au total. Depuis un peu plus de 6 mois les poils reviennent en 5 à 6 semaines à peu près mais très fin et très clair. C’est presque invisible en fait…
    Est-ce que les épilateurs IPL de Philips et Rio pourraient être suffisant ? (je précise qu’il y a un an j’ai essayé un petit épilateur Laser au même prix mais qui était complètement inéfficace, p-e la technologie et ma pilosité qui était un peu plus forte..)

    • Bonsoir,
      Quand on fait une épilation à la lampe flash (lumière pulsée intense) OU au laser il faut que quelques jours plus tard (12 jours environ) il ne reste RIEN. En tout cas rien des poils sombres. S’il reste quelque chose c’est soit que
      + l’application du traitement a été irrégulière
      + L’énergie n’était pas assez forte et alors on obtient la fausse épilation définitive qui a longtemps fait croire qu’il n’était pas possible de réussir. Ce qui la caractérise est ce que tu décris: repousse au bout d’un long délai et poils beaucoup plus fins.
      Avoir des poils trés fins a épiler au laser ou « au flash » complique les choses: la cible est alors bien petite pour réussir un échauffement fatal à la racine. ça n’empêche pas d’essayer; les dermatologues peuvent avoir des appareils plus puissants que les esthéticiennes et les prix se valent.

      • Merci Ester pour ces précisions.

        Il est vrai que sur certaines séances il me reste quelques petits poils mais sur d’autres je n’ai vraiment plus rien.

        Dans l’idéal les premières apparitions se font 4 semaines après une séance depuis plus de six mois.

        Toutes ces séances ont été faites dans un centre esthétique Laser pour 85/90 euros la séance.

        Sur leurs site web ils disent utiliser deux lasers (Laser marque Elite) :
        – laser Alexandrite haute puissance 755 nm
        – Yag Long Pulse 1 064 nm haute puissance

        Je ne vois pas trop à quoi çà correspond mais il semble que ça soit de bonnes machines, donc j’obterais plus pour une une application du traitement irrégulière. Sur ce point la personne qui me suit n’a jamais su bien me conseiller…

        Du coup tu me conseillerais d’aller voir un dermathologue directement ?

        • Bonsoir,
          Etant donné que tu as déjà été dans un centre laser esthétique et que les résultats ne sont pas totalement satisfaisants il me semble souhaitable d’aller chez un Dermatologue. Je ne connais pas les prix actuellement mais le prix que tu indique est assez bas, je pense que le dermatologue prendra plus cher. Mais dans ton cas je pense qu’il s’agit juste d’une « finition » et que le plus gros est déjà parti.
          Mon dermatologue passait 2 fois sur chaque partie du visage en croisant les aller-retours. Il faisait ça pour être sûr de ne pas laisser de zone non traitée.
          Au début pour trouver le bon réglage il avait mis trop de puissance et là ça faisait exploser le poil, il giclait dehors et ça sentait le brulé! C’était exagéré, il a réduit ensuite. D’ailleurs il y avait parfois un truc curieux: je voyais des poils blancs qui dépassaient et qui était aussi gros que les poils de barbe mais trés doux. En fait c’étaient des poils qui s’étaient vidés de leur pigment foncé et il ne restait donc que des sortes de tubes incolore. Evidemment ils finissaient par disparaitre avec les autres. Je recommande l’usage d’un brumisateur aprés la séance pour se rafraichir le visage, ça fait du bien. Ne mettre de crème sur la peau qu’une fois bien rafraichie. (En hiver un vent glacial fera l’affaire aussi…)
          Bises Ester

          • Merci Ester pour ce retour.
            Tout ce que tu dis concernant les passages aller-retour, c’est ce qu’on me fait à chaque fois. Le résultat est vraiment bon, je tatille un peu car certains ne se rasent plus pendant 3 mois au même niveau de traitement.
            Je penses que c’est surtout mon cicle pileux qui doit être comme ça pour le moment. J’ai oublié de préciser que j’ai 26 ans et que d’après le centre laser, c’est peut-être dut au pic de testostérone entre 25 et 30 ans. Dans tous les cas quand je regarde mon corps mon pic de téstostéronne a commencé à 21 ans quand j’ai commencé à avoir des poils un peu partout et bien épais lol.

            Pour les rougeurs j’en ai eu aussi pendant longtemps et surtout au début c’était horrible, je devais prendre une journée pour me reposer tellement j’étais imprésentable..
            Maintenant je n’ai plus de rougeurs après une séance hormis dans le cou et le tour de colier. On m’a conseillé la paumade cicalfate qui réduit fortement les rougeurs.

            Sinon au sujet des poils très fin qui persistent, généralement ils ne dépassent pas les 5-7mm et sont souvent localisés au même endroit mais pas à chaque séance (bizarement), peut-être que la solution serait d’espaser les séances pour voir si ces fameux poils tombent ?

  12. Hey !
    Enfin un article complet traitant de l’E-one avec expérience à la clé !
    La sempiternelle question : Toujours satisfait au jour d’aujourd’hui ? L’appareil est-il fiable, as-tu eu des petits soucis avec ? La manipulation est-elle aisée ? Auparavant je faisais le torse au laser chez un dermato mais à 220€ la séance JUSTE pour le torse et vu le nombre de séance estimées à 12 Minimum, çà pique…

    Certes le laser est très efficace mais très chère (et douloureux aussi, même avec la crème qui endors :p)
    Tu me confirmes donc que cet appareil à lumière pulsée est vraiment fiable et intéressant. Je suis blond avec des poils bien noirs et bien épais (le rêve hum hum… -_-‘)

    • Oui, toujours aussi fiable et non, la manipulation n’est toujours pas aisée. Le mieux, c’est évidemment d’être à deux pour s’en servir mais je connais des tas de gens qui se flashent en « solo ». Bon courage !

  13. Salut Les Filles,

    Je suis en pleine réflexion pour une épilation definitive, c’est vrai que c’est galère de se raser pour se travestir, et je parle pas des boutons ou poils incarnées, sans oubliées les irritations rouges sur le torse qui sont pas tres glamour pour une femme LOL.
    L’ideal si vraiment cette appareil fonctionne bien serait que :
    – 4 travestis cool & delicate investissent dans cette appareil en partageant les frais d’achats
    – Que chacune achète ces propres accessoires : Lunettes, crème, patch, gel et sa propre cassette de 3000 flashs.
    S’organiser une journée pour se faire tout le corps chacune son tour avec ces propres accessoires
    Tout en passant un agréable moment avec apéritif avec modération bien sur pour ne finir zébrer.
    Enfin en gros, pour résumer s’épiler, délirer, discuter, rigoler, manger pour ensuite aller danser.
    Ceci est une proposition sérieuse pour personne sérieuse.
    Au cas ou une copine serait propriétaire d’un E-swin et voudrais le partager moyennant argent pour rembourser son achat.
    Tout le monde serait gagnant et pourquoi une amitié aussi
    A bientôt,
    Bisous

  14. Bonjour Julien.
    Je suis bien tenté par cet épilateur E one. je penses que je vais franchir le pas avant d’avoir une barbe blanche…..
    J’ai lu quelque part dans les forums, qu’il était possible de se faire parrainer, c’est toujours possible?

    Si non après la première séance sur la barbe? La peau est elle très rouge?
    Si oui, combien de temps cela dure? car si je suis rouge vif pour aller au boulot, c’est pas le top…

    Bon c’est bientôt les soldes, E swin les fait?

    Bises
    Lucie Lulu

    • Coucou ! Pour le parrainage, oui c’est possible ! Je te conseille de vite écrire à Kevin (nina @ xxy . fr), car je viens de parrainer une amie, comme ça il aura le « bénéfice » du parrainage à son tour.

      Pour les rougeurs, bah, ça dure quelques heures ! 🙂

  15. Coucou les filles,
    Moi je l’ai depuis 3 ans et j’en suis très satisfaite,
    Le code parrainage a été prolongé, je me permets donc de vous redonner le nouveau code FSV88467
    Il vous permettra d’avoir 50 euros d’accessoires offerts 🙂
    Bonne journée les filles

  16. […] est bien évidemment l’épilation à la lumière pulsée. Je n’entrerai pas dans les détails puisqu’un article traite l’E-One en long, en large et en travers. Cette méthode d’épilation définitive fait aussi peur que rêver, c’est à vous de trancher. […]

  17. Avec les appareils à lumière pulsée pour particuliers c’est de l’épilation semi-définitive et non définitive comme tu le laisses à penser. Peut-être que tu es commercial pour la marque je ne sais pas dans tout les cas c de la pub mensongère. Seuls les appareils dont disposent les médecins garantissent une épilation définitive la puissance de la lumière étant décuplée, le bulbe est bien détruit contrairement à ta machine qui endommage mais ne détruit pas le bulbe. Le poil repousse moins vite mais est toujours présent!!!

    • Certes les appareils des dermatologues sont plus puissants (32 J/cm² max) que ceux des instituts esthétiques (20 J/cm² max), ou que l’E-One (12,5 J/cm² max). Mais la puissance maximum ne veut pas dire grand chose au final. Ok, monter en puissance sera utile pour les cas difficiles, mais pour beaucoup de personnes une puissance moyenne sera suffisante. Personnellement, je suis très content de mon E-One. Depuis plus d’une année je n’ai plus un poil sur le menton. Alors peut-être que la durée de mon traitement a durée six mois de plus qu’avec un appareil dermatologique, mais le résultat est là.

      Après si cela n’a pas fonctionné sur toi, ou je sais quoi encore, cela ne sert à rien de crier au mensonge et de faire un scandale. Il faut savoir que les articles que tu trouveras ici sont rédigés par des passionné(e)s qui ne touchent pas un sou quand ils/elles parlent de leur sujet de prédilection, et sont très loin d’être sponsorisé(e)s pour leur écrit. Également, merci de prendre en considération et de respecter l’énorme boulot qu’il y a derrière ce genre d’article.

    • « Peut-être que tu es commercial pour la marque je ne sais pas dans tout les cas c de la pub mensongère. »

      Je ne fais aucune publicité mensongère puisque je ne travaille pas pour E-Swin. D’ailleurs, c’est une boîte de co**ards, je le dis, puisqu’ils ont supprimé mon compte parrain (sans me payer, bien sûr). Cela dit, je ne sais même pas pourquoi je prends la peine de te répondre après des accusations sans aucun fondement.

      Tout ce que je peux dire, c’est que… Hé bien, je n’ai plus de barbe depuis deux ans et ça me va très bien. Définitive, semi-définitive : ràf, parce que mon confort, pour le coup, est bel et bien définitif, lui. 😛

  18. Le seul article clair et complet que je trouve sur le net apres 2 jours de recherche ! Un grand merci ! (Le resultat avant/apres sur la barbe est impressionnant…bon, je suis une femme donc j’ai pas des masses de barbe 😝, mais si ca donne ce resultat sur une barbe, c’est prometteur !) Du coup, je pense que je vais acheter l’E-one maintenant ou pendant les soldes si ils en font donc si quelqu’un veut profiter de mon achat pour faire passer son code de parrainage, je le ferai avec plaisir 😉

  19. Salut

    Je viens une fois de plus d arreter ma seance d epilation lumiere pulsee.

    Je souffre trop. Une estheticienne ma brule le menton. 1an apres je vais chez un dermato au 1er coup de flash je lui ai dit d arreter..meme avec une pommade anesthesiante ca marche pas.

    Je viens de m acheter un epilateur lazer dans un magasin. Je me retrouve avec des brulure et aucun poil de disparu.

    J en ai marre de cette fichu barbe.
    Connaissez vous des appareils moins douloureux.
    D apres l article le eone est tres douloureux.
    Je suis desaspere.

  20. Vend epilateur e one evolution dernier model a 2300e facture garantie jusqu an 2020 complet boite tout les accessoires etc… etat comme neuf cassette reste 2650 flash sur 3000 etat neuf… pour les interressé veuillez me contacter au 06 43 27 87 92 cordialement…

  21. Hello à tout le monde,

    J’apporte mon petit commentaire sur cet appareil, ou plutôt sur le « après l’achat » :
    Tout d’abord je suis surpris de la partie « SAV » car j’ai fait quelques recherches et c’est le premier retour positif que je vois sur le SAV. Je note que depuis cet article, tu indiques dans les commentaires que le service client t’as fait des misères à toi aussi.
    il semble qu’ils aient complètement perdus la tête depuis quelques temps et qu’ils n’ont plus aucun respect pour leurs clients !
    Leur page Facebook regorge de commentaires négatifs, leur forum officiel cite le prix exhorbitant des réparations (exemple 275 euros pour le remplacement du gros cable).
    Ils font payer les frais d’envois pour prise en charge de la garantie (illégal d’après le code de la consommation)
    Bref une boite qui ne se rend pas compte de l’impact négatif sur leurs ventes d’un tel mépris des consommateurs.

    Pour Francoz, attention aux achats d’occasion, si tu n’as pas les codes d’accès au site E-swin tu ne pourras pas commander de cartouches, même pas en te rendant au Showroom Parisien ! un comble non ?

  22. bonjour,
    je voudrais apporter mon témoignage concernant l’achat de mon e-one suite à ce que j’ai pu lire sur les forums, je commence à être très inquiète.
    j’ai passé commande le 22mai 2017 avec versement de 90euros débité immédiatement, et dès le lendemain la totalité de la somme à été prélevée sur mon compte, c’est à dire plus de 1000euros. Nous somme le 20 juin 2017, et je n’ai aucune nouvelle de mon achat qui devait pourtant m’être livré 10 jours plus tard au maximum. J’ai ecrit 3 fois à la société qui m’a à chaque fois assurée que je recevrai mon appareil dans la semaine. Je n’ai rien vu venir…
    j’ai téléphoné au service clients, et l’employée qui m’a repondue s’est contenté de me dire que je recevrai mon e-one à 30jours, sans jamais répondre à aucune de mes questions.
    je trouve déplorable cette façon de traiter le client et ne vous encourage pas à commander votre appareil mais plutôt aller le chercher directement dans le magasin. Cette société est-elle vraiment sérieuse?
    BM

Répondre