Les produits indispensables pour commencer à se maquiller

24
19047

Je ne le répéterai jamais assez : ce qui féminise le plus est à mon sens le maquillage. Oh, je vous l’accorde, la perruque a un grand rôle à jouer dans l’histoire (quoique), tout comme la façon de se comporter ou de s’exprimer. Néanmoins, jouer aux artistes sur le visage est indispensable aux travestis. Il faut non seulement faire de jolis make-ups pour avoir la grande classe, mais également cacher la misère. Double enjeu, donc.

Néanmoins, pour un monsieur qui a la trentaine bien trempée, il peut être déroutant d’appréhender les trois milliards de produits qui existent en terme de maquillage. Comment font les petites pupuces de quinze ans pour apprendre à se maquiller ? Primer, blush, eye-liner, fards à paupière, gloss, et patati, et patata ! Du charabia. Pas de panique, vous n’aurez pas besoin de tout pour débuter. Et pour vous aider à comprendre ce qui indispensable et ce qui ne l’est pas, je vous liste ce qui devrait faire parti de votre kit de survie trousse de maquillage (qui évoluera en de grandes valises avec miroirs et éclairages dynamiques, je vous l’assure, car c’est une drogue).

Article publié le 2 juin 2012 et mis à jour le 12 novembre 2013.

Le réflexe essentiel : hydrater sa peau

Avant toute chose, vous aurez besoin d’une crème de jour. Non, ce n’est pas du maquillage à proprement parler, mais on peut trouver trois raisons à cette indispensabilité (j’invente des mots mais c’est mon billet, et toc) :

  1. la peau a besoin d’être hydratée,
  2. cela évite à la peau d’être en contact direct avec le maquillage,
  3. le maquillage sera mieux fixé au visage grâce à la crème de jour.

On me demande souvent ce que j’utilise comme crème pour la peau et je n’ai pas changé depuis deux ans. Le secret ? Photoshop, bien évidemment ! Je vous chahute. En terme de crème de jour, j’utilise l’émulsion hydratante tellement différente (je vous jure que c’est son nom) du basic 3 temps de Clinique que Nina chroniquait pas plus loin qu’ici.

Le Dieu des Pokémon ne jure que par Clinique.

Cacher les imperfections et unifier le teint

Revenons-en à nos moutons. Le deuxième item indispensable à toutes les trousses de maquillage de travestis, drag-queens ou femme très très poilues : du cache-barbe. J’en ai parlé par le passé : ce stick disgracieux mais néanmoins magique a sorti bien des travestis de l’impasse. En ce qui me concerne, vous le savez toutes et tous, je me servais des produits Laukrom (la lumière pulsée est passée par là depuis). C’est gras, c’est rose mais ça a un pouvoir de « couvrance » inégalé. Ceci dit, beaucoup d’entre nous ne jurent que par le Dermablend. Je ne l’ai pas personnellement essayé, mais il est plus facile à dénicher, donc…

Vient ensuite le fond de teint. Alors là, mesdemoiselles, messieurs, soyez vigilant(e)s. On ne choisit pas un fond de teint comme on choisit un déo, hein. Je vous vois venir ! Non, il faut bien évidemment sélectionner celui qui se rapproche le plus de votre teint d’origine. Le but d’un fond de teint est de corriger toutes vos imperfections et d’unifier votre teint : vos boutons dégoûtants, vos cicatrices du Viêt Nam, bref, tout ce dont on se passerait. Après, choisissez ce que vous préférez (ou expérimentez à l’aide d’échantillons peut-être si c’est votre première fois en nana) : crème, liquide, poudre… Vous avez le choix. En ce qui me concerne, j’utilise en général des fonds de teint en poudre. Contrairement aux fonds de teint en crème ou liquides, la peau sera moins brillante. Celui dont je ne peux plus me passer n’est autre que le Studio Tech de M·A·C. Plus couvrant, tu meurs.

SONY DSC
« T’as un cendrier, step’ ? »

Ha oui, juste un conseil. Pour tester la concordance entre votre peau du visage et un fond de teint, perdez l’habitude de l’essayer sur votre main ou l’avant-bras. L’expérience montre que ça ne marche jamais parfaitement bien, cette méthode. Surtout pour les vététistes.

Tout-en-un : la bb crème

À ce propos, sachez qu’il est possible de coupler la crème de jour et le fond de teint en n’utilisant qu’un produit unique : la bb crème ! Rien à voir avec Brigitte Bardot… La bb crème d’Erborian a fait couler beaucoup d’encre. Elle hydrate, unifie et « donne un effet bonne mine » ce qui, j’en conviens, veut tout et rien dire à la fois. Néanmoins, c’est un produit très léger (et très agréable au toucher) que je recommanderais uniquement à celles ou ceux qui sont passé(e)s par l’épilation laser du visage. Pour les mecs, il vaut mieux un fond de teint bien couvrant pour avoir l’air plus crédible… Je le rappelle, le but n’est pas uniquement de sembler naturellement fraîche mais aussi de dissimuler la zermi, ce que ne permet pas la bb crème.

Matifier et rehausser le teint

Nous en arrivons donc à la question de la poudre compacte, elle aussi indispensable à mon avis. La poudre, mystère pour de nombreux messieurs. Pourquoi diable Yumiko se lève-t-elle au milieu d’un repas chic pour aller se repoudrer le nez ? Réponse dans City Hunter ! Mais là n’est pas le propos. La poudre matifie le teint qui a tendance à briller avec le cache-barbe et le fond de teint. Elle fixe également ce dernier. Je ne peux que conseiller la Prep+Prime de M·A·C qui est absolument transparente et qui ne vous donnera pas un air de Frank-N-Furter. La classe américaine.

C’est presque tout en ce qui concerne le visage. Reste le blush qui colore légèrement (voire carrément) les joues pour rehausser le teint. Certaines femmes l’oublient et ont l’air tout droit sortis de Jūōki. D’autres en abusent et ressemblent à un cosplay de Pikachu. C’est donc un produit indispensable mais dangereux à la fois. Le produit qui fait la différence, en somme ! Mon préféré, le blush auquel je ne peux pas résister : le Fleur Power de M·A·C. Du bonheur.

La poudre qui rend livide et le blush qui redonne de la vie !
La poudre qui rend livide et le blush qui redonne de la vie !

Maquillage des yeux

Oui, oui. Je sais, je vous ai dit que je ferai le tri entre ce qui est indispensable ou pas. Et bien pour l’instant, tout l’est. Je vous l’accorde, ce n’est pas « donné » de se travestir et le maquillage, comme toutes les passions, coûte cher. Très cher ! Trop cher… Mais vous serez tellement jolie que vous ne regretterez aucun achat. On continue avec les yeux !

Tout d’abord, comme on applique une crème de jour sur le visage, on applique un primer sur les paupières, histoire d’éviter de directement mettre en contact ces dernières avec la matière, mais également de fixer le fard sur la paupière. J’utilise personnellement le Shadow Insurance de Too Faced ou la Primer Potion d’Urban Decay.

Vous aurez ensuite besoin de… fards à paupière ! Des dizaines, des centaines, des milliers de fards à paupière. Pour bien débuter, je ne vous conseille pas de piocher dans des fards à l’unité mais de vous offrir une palette complète. Au moins, vous aurez de tout pour débuter. Je vous conseille de vous offrir une palette Naked (voire Naked 2) d’Urban Decay si vous souhaitez travailler avec des couleurs plus « chair », c’est la palette de référence. Pour les couleurs, on peut tout imaginer mais je ne peux que vous conseiller de jeter un œil au papier de Nina sur la palette Paris de Sigma !

Pixel conseille la Naked...
Pixel conseille la Naked…

Des crayons et du mascara pour faire toute la différence

Indispensable également : offrez-vous des crayons. Plein de crayons ! Je n’ai pas d’article en particulier à vous conseiller mais, dans un premier temps, il vous faut un crayon khôl noir et un crayon marron. C’est la base ! Avec un crayon, vous pourrez, à loisir, dessiner et affiner vos sourcils, « imiter » un trait d’eye-liner (que je ne conseille pas pour débuter, d’ailleurs), colorier la muqueuse, etc. Bref, ne les négligez pas, surtout pas ! Vous pourrez même vous dessiner une mouche au-dessus de la lèvre, tiens.

Enfin, vous aurez besoin de mascara. Il n’y a rien qui gâche plus un joli make-up que des cils de mecs raides comme la justice. Grâce au mascara, vous pourrez les allonger, les noircir et les courber, surtout. Je dois bien avouer que je n’ai pas de préférence en la matière mais, dans l’ensemble, je conseille plutôt des produits qui donnent du volume plutôt que de la longueur.

Ce n’est pas pour colorier les mangas, on est d’accord, hein !

À propos du rouge à lèvres

Promis, c’est presque tout. Néanmoins, avec tout ce que vous venez d’acheter, vos lèvres risquent de sembler un tout petit peu fades si vous ne les coloriez pas un minimum. Offrez-leur un bon rouge à lèvre et/ou un gloss. En ce qui me concerne, je suis plutôt du genre à mettre du gloss, mais c’est aussi parce que j’aime particulièrement le goût de certains produits. Vous pouvez également opter pour des crayons à lèvres à deux mines, une pour dessiner le contour et l’autre pour colorier la bouche, mais c’est peut-être plus délicat à utiliser dans un premier temps… Les lèvres ne sont finalement pas si simples à maquiller et mériteraient un billet entier. Un jour, peut-être…

Ne pas oublier le démaquillant

Là, vous êtes équipé(e), normalement. Et ruiné(e), aussi. Mais quoiqu’il en soit, n’oubliez surtout pas l’indispensable parmi les indispensables d’une trousse de maquillage : un démaquillant ! Je me souviens des toutes premières fois où j’essayais les maquillages waterproof de ma mère… Je m’imaginais qu’en rinçant tout ça à l’eau claire, ça partirait. Bonjour les rougeurs après avoir forcé le gant de toilette sur ma peau d’ado jeune et boutonneuse ! À nouveau, je n’ai pas de produit miracle à vous conseiller. J’alterne entre de l’eau micellaire, du lait démaquillant, etc. selon la position de la lune, l’âge du capitaine et le budget du moment. Je vous invite à lire l’article consacré à l’art du démaquillage pour plus d’informations !

imageune
Tout ça pour ça…

À vos pinceaux

Cette fois, c’est vraiment tout… Vous possédez tout ce qui me semble indispensable dans une trousse de maquillage. Reste un détail : comment appliquer toutes ces cochonneries ? Pas à la truelle, évidemment ! Il vous faudra donc vous procurer de nombreux pinceaux, le sujet d’autres articles :

Acheter, acheter, acheter… Encore et encore. Voilà le destin de quiconque se lance dans le maquillage !

J’espère avoir pu vous aider un tout petit peu et n’hésitez pas à me laisser, en commentaires, vos références de produits préférés ! J’en profite pour remettre un tutoriel que j’avais fait vraiment facile pour débuter. Ciel, que mes cheveux étaient courts à l’époque !

Gros bisous !

24 commentaires

  1. C’est vraiment compliqué tout ça. C’est tellement plus marrant de faire nawak ! (bon, en y regardant de plus près, je suis plus organisé pour mon maquillage que je n’ai envie de le faire croire).

    Sinon, merci pour le lien vers un opening de City Hunter. Je l’ai trouvé naze, mais il m’a fait penser à revoir de très bons openings qui m’ont fait passer quelques bonnes minutes ^^

  2. Mais oui, je suis sûre que tu es très soigneux en plus ^__^ !

    Les openings : moi je dis, idée topic. En tout cas, City Hunter, j’adore la musique de la deuxième saison, pourtant.

  3. En parlant de maquillage abusé sur le blush, je pense toujours à celui d’Uma Thurman dans la pub Schweppes : http://www.dailymotion.com/video/xigtqh_pub-schweppes-avec-uma-thurman_fun
    Les pubs Schweppes ont le chic pour faire passer leurs égéries pour des personnes vulgaire, Nicole Kidman qui limite nous lâche un rot lorsqu’elle boit sa bouteille et là Uma Thurman en grosse chaude repeinte comme une voiture de tuning, décidément les publicitaires n’ont aucun gout.

    Pour revenir sur le sujet, en plus ou moins indispensable, je rajouterai une poudre bronzante pour le contouring et même si tu le met en option, un crayon à lèvre et indispensable pour bien dessiner les lèvres, surtout après l’application du FDT et du cache barbe. Autre indispensable pour le maquillage, les pinceaux, dans un 1er temps 3 suffisent : pour le FDT, le blush, le fard et aussi une petite éponge pour le cache barbe., mais apparemment cela est un de tes prochain article ….

    • Oui, ce devrait être le prochain si je n’ai pas la flemme. En tout cas, j’adore les publicités Schweppes, en ce qui me concerne. Ce jeu entre le bon et le mauvais goût me plaît beaucoup. Tiens, d’ailleurs, en parlant de publicité, j’ai également adoré la nouvelle de Perrier… ^__^

        • Le stick en direct?

          J’ai acheté un cache barbe (très très couvrant) dans une boutique de déguisement, mais c’est tellement épais qu’il est indispensable de l’étaler… Actuellement je fais ça au peigne d’almain, mais une éponge serait mieux…

          Ou alors je n’ai pas pris le bon produit… ;,-(

  4. Coucou,

    je suis en train de me faire ma première liste de m trousse à maquillage mais je ne trouve pas de primer. A quoi cela correspond? Un nom de produit différent?

    • Les fonds de teint très correct font environ 30€ (comme ceux présenté dans l’article).
      Après le maquillage c’est comme toutes les passions (la pêche, le VTT, la guitare ….), si tu veux prendre du plaisir, il faut y mettre un minimum le prix.
      D’autant que s’il y a bien un seul élément du maquillage auquel il faut faire attention : c’est le fond de teint.

    • Oh, t’sais, j’en ai testé des fonds de teint cheap avant de trouver un bon fond de teint à 30€, ce qui n’est pas la mer à boire, d’ailleurs. Si j’additionne tous les fonds de teint de merde qui ne m’ont servi à rien, je me dis que j’aurais du passer directement par un bon produit. M’enfin, je ne force personne à acheter moi, je m’en fous, je n’ai pas d’action chez MUFE ou UD ^_^

  5. Merci blogue super intéressant , je recherche des conseils maquillage ,,, je suis meme pas un homme je suis un femme qui a des problème de pilosité j’ai commencer le laser vectus et je suis tres troubler de ne plus arracher et personne ne sais conseiller pour camoufler ma barbe durant le traitement merci de tes conseil

  6. C’est avec grand intérêt que j’ai lu vos conseils. Simples, perspicaces, et efficaces. Merci beaucoup, car ils m’ont formidablement aidée.

Répondre