Les rencontres d’un autre genre : Emilie85

4
1323

emilie85-interview-1

Qui sont les transgenres ? Dans cette chronique, nous allons le découvrir en partant à la rencontre de personnalités différentes aux aspirations étonnantes. Loin des célébrités que l’on ne présente plus (Caitlyn, Andreja, Laverne), des projecteurs et des chaînes YouTube à plusieurs millions d’abonnés, les Rencontre d’un autre genre évoquent la vie. La vôtre, la nôtre. Bonne lecture !

Julien d’Andromède – Peux-tu te présenter en quelques mots ? D’où viens-tu, qui es-tu et où vas-tu ?

emilie85-mini-avatar

Emilie85 – Petit CV ! Je suis Émilie, je suis originaire de la région de Nantes où j’ai fait mes études et travaillé un peu aussi. J’ai fait un passage dans la région PACA durant six ans, à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, et depuis quatre ans je suis revenue en Vendée. Je suis conceptrice de systèmes électroniques.

Je suis pour l’instant mariée depuis dix ans, mais en cours de divorce. Pas d’inquiétude, ça ce passe bien ! Je n’ai pas d’enfant.

« Ma compagne a été au courant de ma transidentité dès le début (…) Elle n’avait pas réalisé la place que ça occupait chez moi. »

Où vais-je ? Eh bien, c’est la question à un million ! Ma transidentité ayant pris le dessus et ma compagne ayant un peu de mal avec ce côté de ma personnalité, elle préfère que l’on se sépare. Du coup je suis devenue sa meilleure amie (rires) ! Comme je divorce j’ai lancé mon parcours de transition, une idée qui me trottait en tête depuis bien longtemps. Même si je n’en suis encore qu’au début, tout se passe bien.

Je verrai bien comment tout ça évoluera, mais j’espère bien aller jusqu’au bout ! Petite précision : ma compagne a été au courant de ma transidentité dès le début. Mais à l’époque je n’éprouvais pas le besoin qu’elle en sache davantage, et puis elle n’avait pas réalisé la place que ça occupait chez moi.

emilie85-interview-3

Julien d’Andromède – En consultant ton profil sur Troisième Sexe, j’ai remarqué que tu exprimais ta féminité de façon très variée : mode lolita, photos pin-up, etc. Peut-on les considérer comme autant de facettes de ta personnalité ?

emilie85-mini-avatar

Emilie85 – Oui et non ! C’était surtout vrai au début, il y a trois ans, au moment de ma prise de conscience. Mais ça l’est moins maintenant. Je suis très fan des univers manga, steampunk victorien et pin-up vintage. Il y a trois ans, quand j’ai réellement pris conscience de qui j’étais, je me suis demandé : « qu’est-ce que je donnerais, physiquement, en me mettant dans les meilleures conditions ? » C’est-à-dire en faisant appel à une photographe et à une maquilleuse professionnelle.

« Pour faire de belles photos, autant le faire avec des thèmes et des tenues qui n’ont rien à voir avec mon quotidien ! »

Comme le travestissement peut être mal perçu, j’avais dans l’idée de faire un shooting sur le thème manga. C’est un thème qui avait intrigué la photographe et la maquilleuse que j’avais contactées ! Je ne sais pas si j’ai eu de la chance ou pas, mais ça s’est super bien passé. Je travaille très souvent pour mes shooting photos avec ces deux personnes. Pour en revenir à mes univers, et bien quitte à travailler avec des professionnels pour faire de belles photos, autant le faire avec des thèmes et des tenues qui n’ont rien à voir avec mon quotidien !

Julien d’Andromède – Si tu pouvais revenir en arrière, qu’est-ce que tu ne changerais surtout pas dans ton parcours ?

emilie85-mini-avatar

Emilie85 – Bien qu’en instance de divorce, je ne regrette pas le dix ans de bonheur de vie commune que j’ai eues avec ma compagne. Bien que l’on n’ait jamais pu nous mettre vraiment d’accord sur la question de ma transidentité, elle a évolué au fil des années, mais a vraiment explosé depuis trois ans. C’est une partie de moi que j’avais toujours essayé d’enfermer car elle provoquait beaucoup de turbulences dans mon couple. Et puis j’ai découvert ton site : XXY. et là, j’ai réalisé que l’on pouvait aborder le travestissement et la transidentité d’un point de vue que je n’aurais jamais imaginé. En lisant différents témoignages, j’ai compris beaucoup de choses sur moi.

Julien d’Andromède – Quelles difficultés as-tu rencontrées pour être toi-même et comment les as-tu surmontées ?

emilie85-mini-avatar

Emilie85 – La grosse difficulté que j’ai eue a été de de pouvoir vivre ma transidentité en étant en couple. Ma femme souhaitait vivre avec mon côté « homme » et ne voulait pas vraiment entendre parler de mon côté féminin. Ça a été très dur, au début, mais en communiquant beaucoup, nous avons pu trouver quelques compromis fragiles. La possibilité de faire mes shootings photo en faisait partie !

« En communiquant beaucoup, nous avons pu trouver quelques compromis fragiles. »

emilie85-interview-2

Julien d’Andromède – Si tu devais donner un conseil à celles et ceux qui te lisent, que dirais-tu ?

emilie85-mini-avatar

Emilie85 – Osez sortir de votre placard ! Bien que la transidendité soit encore très peu connue et mal comprise, il y a une grande partie du monde qui se moque de savoir si vous vous habillez au masculin ou au féminin ! Et échangez vos expériences sur les forums : elles inspireront les personnes qui les liront !

Julien d’Andromède – Le message est passé. Merci pour le temps que tu as consacré à XXY ! Bon courage dans ton parcours et à très bientôt sur Troisième Sexe.

4 commentaires

Répondre