Tout sur le gommage

26
8506

Nous avons déjà discuté, de rasage et d’épilation dans les colonnes de ce blog. Pourtant, malgré une heure et demi d’arrachage intensif tous les mois chez votre esthéticienne préférée, vous constatez que votre peau n’est qu’un champ de boutons rouges et disgracieux. Pire ! Plusieurs de vos poils poussent sous la peau. Si c’est le cas, il serait peut-être temps de se mettre à faire des gommages. De vrais gommages. Le problème est que beaucoup de personnes s’imaginent qu’un petit gommage sous la douche, vite fait, est suffisant. Bien évidemment, ce n’est pas le cas. Il faut faire un vrai gommage, prendre vingt bonnes minutes un dimanche après-midi et frotter, frotter, frotter !

Article publié le 26 janvier 2012 et modifié le 21 octobre 2013.

 

Pourquoi faire des gommages ?

Si vous vous demandez pourquoi il est si important de faire des gommages, c’est tout simplement pour éliminer les cellules mortes de la peau. Je ne connais pas le processus biologique exact mais les cellules mortes s’accumulent à la surface de votre peau et l’empêchent de respirer. Ça n’a l’air de rien, comme ça, mais le gommage présente de nombreux avantages :

  • Il stimule la régénération cellulaire
  • Votre peau est ainsi beaucoup plus nette
  • Cela réduit les poils incarnés (et les incisions chez la dermatologue)
  • Les produits hydratants seront plus efficaces car ils pénètrent mieux

Bref. C’est indispensable.

Sachez également que vos gommages sont idéalement espacés d’une semaine. Si vous en faites tous les soirs, vous risquez d’abîmer votre peau de bébé…

N’oubliez pas de gommer tout le corps

Avant de commencer un gommage, il est bon de rappeler quelques points. Premièrement, n’oubliez pas que toutes les zones du corps ont besoin d’être gommées. Oui, toutes. Ou presque. Bien sûr, vous éviterez de le faire au niveau des yeux ainsi qu’autour du petit oiseau, mais n’oubliez pas votre cou, vos coudes ou vos pieds, par exemple (NDN : pour le dos je vous recommande des cours de yoga) ! Avant de commencer un gommage, prenez également le soin de vous laver. C’est sur une peau bien clean et humide qu’un gommage est le plus efficace (NDN : à noter qu’il existe des gommages à sec qui sont apparemment très efficaces aussi).

Produits pour le gommage

Bref. Vous êtes prêt mais vous ne savez absolument pas quoi utiliser comme produit. Je vous comprends tant le marché est saturé de trucs et de machins de toutes marques et de toutes sortes (savon noir, exfoliants, gommages…). Quoi que vous achetiez, prenez le soin d’acheter des produits spécifiques à la partie du corps que vous gommez, puisque vous vous en doutez, la peau du visage est fatalement plus sensible qu’au niveau des coudes ou du torse.

Le gommage de la Mer Morte

En ce qui me concerne, j’utilise ces produits :

  • Globalement, je me lave le corps avec Un gel de douche exfoliant mais dans l’ensemble, les gels douche de Mersea puent. Qu’on se le dise.
  • Pour le visage : Le gommage gourmand aux noyaux d’abricot d’Yves Rocher qui sent trop bon les abricots et qui ne coûte que 6,80€ pour 50ml.
  • Pour le corps : Le gommage aromatique corporel de Mersea (de rien) riche en huiles de jojoba, de grains de sésame, d’avocats, de tournesol et d’olive. Il n’est pas très cher puisqu’il est affiché à 19,90€ pour 250ml, mais… Il se trouve dans les boutiques Sagas pour environ 10€.
  • Pour les mains, j’utilise également le gommage aromatique corporel de Mersea. Donc, si vous ne savez pas quoi m’offrir, un gommage des mains serait une bonne idée !
  • Pour les pieds, enfin, j’utilise la crème exfoliante pour les pieds de Mersea aux 27 minéraux de la Mer Morte. Peu importe, elle est super douce. Son prix est de 34,90€ pour 350ml.

Après, il est également possible d’utiliser un gant, mais là, investissez dans quelque chose de bonne qualité comme un gant de kessa (NDN : vous pouvez également utiliser un gant de crin), souvent utilisé dans les hammams. Franchement, ça doit coûter entre 5€ et 10€, donc évitez de le faire au gant de toilette qui absorbe le produit. Et je ne parle pas de savon noir puisque je ne m’en sers absolument jamais, mais ça ne vous empêche pas de le faire !

Comment gommer ?

Pour gommer, comme je vous l’ai écrit un peu plus haut, il faut prendre votre temps. L’idée n’est pas de s’arracher la peau non plus mais il faut gommer assez fermement pour éliminer les cellules mortes. Pour le visage, bien évidemment, il vaut mieux le faire en douceur. L’opération consiste à faire de petits mouvements circulaires absolument partout sur votre peau, pendant une bonne dizaine de minutes au minimum. Vous pouvez insister sur les zones à forte rugosité, comme les coudes, les genoux, les talons, etc.

Hydratez votre peau

Cela étant fait, il ne reste plus qu’à rincer abondamment. Oui, parce que les petits grains du gommage dans le pantalon, c’est bien désagréable… C’est tout ? Non ! Il faut ensuite bien hydrater votre peau. Pour ce faire, vous pouvez utiliser vos crèmes de jour habituelles (pour le visage, les mains ou les pieds) et un lait corporel pour le reste du corps, comme le Maxi Lait Douceur Corps d’Yves Rocher, enrichi en extrait d’hamamélis. Il coûte 12€ pour 500ml.

Oui, je vous propose beaucoup de produits Yves Rocher, mais il faut dire qu’entre les promotions, les pétales et les soldes, il y a toujours des bonnes affaires à faire là-bas.

Contre les boutons rouges et les poils incarnés

L’ingrow go

Cette fois, c’est tout. Ou presque ! Si malgré cela, les problèmes de boutons rouges et de poils incarnés persistent, il existe une arme ultime : l’ingrow go de Skin Doctors. L’arme ultime coûte 12,80€ pour 120ml et ses effets sont miraculeux, à condition de prendre le soin d’en appliquer tous les jours (NDN : je confirme, ce produit est juste une merveille).

Car vous le savez et je le répète : la beauté ne dépend que de la régularité des soins que vous apporterez à votre corps. Donc même si vous avez la flemme, même si ça vous gonfle, n’oubliez pas les gommages. Sans eux, votre épilation et votre peau ne seront jamais nettes !

Bisous !

26 commentaires

      • Etant donné que ça fait 5 ans que j’allais chez elle, ça me fait un peu chier. Fort heureusement, elle m’a proposé de s’arranger pour qu’elle continue à m’épiler avec les moyens du bord. Quand tu confies ton intimité à quelqu’un qui en plus fait du bon boulot, surtout pour quelque chose qui est fort douloureux, tu n’envisages même pas d’aller voir quelqu’un d’autre.
        Si elle ne m’avait pas proposé une solution de secours pour après la fermeture, je pense que j’aurais fait une GROSSE pause d’Amandyne.

  1. Super article, je me faisais déjà des gommage mais utilisait le même pour tout… et puis par moment j’oublie par ce que pas la temps ou la flemme… Mais tu viens de me redonner la motivation, pour recommencer à bien le faire.
    Surtout pour être au top pour le 10/02 😉

  2. Génial cette article à moi une peau de bébé 🙂
    Par contre, c’est vraiment utile un soin spécial main et pied ? car ça commence à faire beaucoup de matos. Ok pour le visage d’avoir un gommage spécifique, mais les mains et les pieds avec le gommage corps, c’est suffisant ?
    En tout cas, je fais des gommage depuis 15 jours environ et la différence est déjà importante sur les jambes, le seul endroit où j’ai quelques boutons rouges. Donc un grand merci !

    • En fait oui, c’est utile car les mains et les pieds ont des sensibilités bien spécifiques. Ceci dit, c’est mieux que de ne rien faire du tout 🙂 ! Pour les boutons rouges, c’est vrai que c’est efficace… Et tu auras de toute façon meilleure mine 😉 !

  3. Après le dégommage sur steam ! Voici des gommages sur soit 😉

    Incarné le tueur de poils sous la peau et autres boutons disgracieux dans ce jeu de stratégie peau douce, c’est encore un truc que l’on a piquée aux filles… d’ici que l’on se prenne un article contre nous ! Genre : je déteste les travesties !
    Faudra pas venir pleurer…

    Plus sérieusement bel article ! Le gommage est un moment difficile mais quel plaisir après ! Je le fait entre 1 et 2 fois par semaine. j’essaie de mis tenir mais il est vrai que ce n’est pas facile.

  4. coucou !

    petite recette naturelle pour gommage :

    une bonne cuillère à soupe de beurre de karité
    une bonne dose de miel
    et du sucre en poudre
    ( la consistance doit être onctueuse )

    vous frottez avec un gant de toilette sur peau sèche puis rincé enfin lavez vous avec une huile de douche.

    pour parfaire votre soin enduisez vous de crème.

    bonnes gratouilles !!

  5. Bonjour à toutes,

    Je vais commencer par me présenter, car, bien que suivant ce site depuis 1 an environ, je viens seulement de m’enregistrer 🙂

    Je suis donc Alexia, et je remercie vivement Émilie de m’avoir acceptée parmi vous!

    Les petits boutons rouges m’ont tellement pourri la vie que j’ai fait des tonnes de recherches sur le sujet. A ce titre je pense être en mesure d’apporter quelques précisions, bien qu’il me reste aussi quelques questionnements à élucider!

    Tout ce qui va suivre concerne le rasage, je ne suis pas une pro de l’épilation.

    Ces petits boutons rouges disgracieux sont en fait les symptômes de ce qu’on appelle médicalement la folliculite. Vous l’avez tous connue, même en temps qu’homme, sur la barbe de votre cou par exemple. Il s’agit simplement de l’infection du follicule (vous savez, ce petit sac sous la peau qui contient votre bébé poil), suite au rasage donc (au final, ça doit être pareil pour l’épilation, le follicule est ouvert de la même manière).

    L’infection est quasi systématiquement d’origine microbienne, par le staphylocoque doré (je sais, il fait peur, mais il est à l’origine de beaucoup de désagréments sans être dangereux, tant que ça reste cutané). Dans de plus rares cas, il est d’origine fongique.

    La première question que je me pose est la suivante : comment le gommage peut avoir un effet antiseptique sur vos petits follicules?

    Attention, je ne contredis pas l’article, les gommages sont essentiels pour toutes les raisons évoquées par Émilie.

    Si malgré les gommages, les désagréments persistent, je conseillerai de, systématiquement, avant et après rasage, se laver (les jambes?) avec une solution moussante antiseptique, type Cytéal, parfaitement efficace en traitement et en prévention d’infections microbiennes de la peau. Dans l’ordre, ça donnerait donc, Cytéal, gommage, rasage, Cytéal. Le nettoyage de la peau à l’antiseptique peut (doit?) être fait pendant les 2 ou 3 jours suivant le rasage. Le gommage, répété après une semaine.

    Dans le cas d’une infection fongique, si vous savez être facilement sujette aux mycoses, vous pouvez après rasage badigeonner avec du vinaigre de cidre bio, ça pue atrocement mais la réputation de ses propriétés antifongiques n’est plus à faire.

    Et bien entendu, dans tous les cas, hydratez! Pour les peaux les plus sensibles, les solutions hydratantes à base de zinc sont particulièrement efficaces contre les rougeurs. Par exemple, la crème protectrice pour le change de Nivea Baby, qui en plus sent adorablement bon le nourrisson 🙂

    Et surtout, surtout, pas de slim teinté ou ce genre de chose la première journée après rasage! Le frottement et la couleur favorisent les infections. Préférez la jupe, le sarouel, ou le jogging lacoste avec les chaussettes par dessus.

    Avec tout ça, vous endiguerez définitivement la prolifération de vos petits boutons et plaques rouges (contrairement à la prolifération des photos de sexes masculins dans vos groupes fb préférés, pour laquelle nous savons tous que c’est peine perdue ;))

    Voilà, voilà, j’attends vos compléments et réactions!

    Bisous,
    Alexia

    PS : je crois que je suis un peu HS rapport au gommage, j’en suis désolée, mais il fallait que je m’exprime!

  6. Mon esthéticienne ma déconseillé l’usage du gand de crain ou autre car celui-ci attaque trop fortement la peau. Le résultat se voit 10 ans plus tard, une peau tellement tannée, une sensation de cuir de bête sur votre peau qui a perdu toute son élasticité. Moi je lui fais confiance. Donc, à moins que vous aimiez cela, préférez le gommage à main nue, en plus cela rend les mains douces 🙂

    • Je suis pas vraiment d’accord, tu sais le gant de gant de kessa et de crin ne sont utilisés qu’une fois par semaine et leur action (et force) est la même qu’un gommage classique, c’est à dire enlever la peau morte. Selon moi, à moins de le faire matin et soir tous les jours, ta peau ne risque rien, bien au contraire. 😉

      • Sans vouloir chercher à nous crêper le chignon, je dois te préciser le pourquoi et confirmer qu’il faut être extrêmement prudente avec le gand de crin (kessa je n’ai jamais essayé)

        Plus tu agresses la peau, plus elle résiste. C’est d’ailleurs le même principe pour la peau des doigts des ouvriers, les durillons aux pieds, les poils que tu rases qui deviennent plus dru à chaque agression. Le corps réagit aux agressions et ne fait pas la différence entre ce qui est sensé faire du bien ou du mal/

        Il faut faire attention à ce que le gommage ne soit pas trop fort, car sinon tu attaques également le derme bien vivant, et celui-ci réagira en se solidifiant. Le gand de crin a un effet très gommeur, et on est vite tenté de frotter trop fort avec sans s’en rendre compte.

        C’est de la logique simple 🙂

Répondre