Piercing des lobes et port de boucles d'oreilles

16
11944

Aujourd’hui, les boucles d’oreilles sont portées par les deux genres. Néanmoins, contrairement aux colliers, bracelets et autres bagues, les boucles d’oreilles restent majoritairement une affaire de femmes. En effet, ces bijoux demandent une modification corporelle, à savoir des trous dans les lobes de l’oreille, que l’on fait subir aux petites filles alors même qu’elles n’ont pas perdu une seule dent de lait. Quant aux hommes, cela est souvent le résultat d’une démarche volontaire, qui fait parfois grincer les dents des mamans-poules. Pas étonnant, dans ces conditions, que certains messieurs n’osent pas passer chez le bijoutier.

Toujours est-il que dans une transformation réussie, une belle paire de boucles d’oreilles fait toujours son effet. Cela féminise beaucoup le visage et comme une perruque longue, ça permet de gommer légèrement des épaules trop carrées. De plus, une paire de boucles bien choisie ajoute toujours une touche personnelle à un look et peut même être le détail qui fait toute la différence. Alors messieurs, osez que diable !

Article publié le 28 juin 2012 et modifié le 16 octobre 2013.

 

Boucles d’oreilles à clips et à aimants

Si vous faites parti des hommes qui n’ont pas le courage de se faire percer les oreilles, je ne vous félicite pas. On ne le répétera jamais assez : assumez-vous ! Il n’y a pas de honte à être un homme qui porte des diamants (et qui s’épile les sourcils). Vous verrez la vie autrement, avec deux petits trous aux oreilles. Tout un monde de bijoux tous plus beaux les uns que les autres s’ouvre à vous.

Bref. Si vous faites parti des hommes qui n’ont pas de trous aux oreilles, donc, il n’y a qu’une solution : les boucles à clips et à aimants. Il est relativement rare d’en trouver en bijouterie puisque, le plus souvent, ce sont des boucles pour les petites filles qui n’ont pas encore les lobes percés. Autant dire qu’au niveau de la taille et des motifs, ce n’est pas la joie. Néanmoins, chez Claire’s, on en trouve. Si vous n’avez pas honte de faire votre shopping dans un magasin où on vend des ailes de fée et des boas rouges vifs, alors vous trouverez certainement ces boucles magiques pour les oreilles non percées.

boucles clips miniOn en trouve également sur la toile. Je ne peux que vous conseiller xDressing.fr, la boutique des travestis que je gère, où l’on trouve de nombreuses paires à des tarifs très bas : de 7€ à 10€ la paire ! On en trouve aussi sur Tara Pépita. Merci à Lola de France pour le lien ! Les prix sont raisonnables, le catalogue est bien fourni et, surtout, on y trouve une collection plus attirante pour les jeunes femmes que les paires destinées au cinq ans et plus des bijouteries.

D’expérience, je conseille d’avantage les boucles à clips que celles à aimant. Elles resteront accrochées à l’oreille plus longtemps ! D’ailleurs, sur la durée, l’expérience peut être douloureuse (car ça serre). Les boucles à aimants ont l’avantage de donner l’impression que l’oreille est percé, encore faudrait-il que ça tienne. Oui, môssieur. Vos grosses oreilles de bonhomme sont trop épaisses et les aimants ont du mal à tenir, du coup vous risquez de perdre vos perles si chics avant même de vous être regardé dans le miroir. N’oublions pas que ce sont des bijoux prévus, à la base, pour les fillettes à couette.

Se faire percer les oreilles

bouclesVous l’aurez compris, l’idéal est de se faire percer les oreilles. En plus, votre chérie risque de craquer sur votre look de bad boy quand vous porterez vos diamants (dans vos fringues d’homme). Pour se faire trouer les oreilles, il n’y a pas mille et une adresses : soit chez un pierceur, soit chez un bijoutier.

En bijouterie, cela se fait au pistolet et chez le pierceur à l’aiguille. N’ayez pas peur : on lit des tas de choses sur le piercing au pistolet mais en ce qui concerne les oreilles, ça ne craint pas grand chose. Et pour cause, le lobe de l’oreille n’est pas composé de cartilage, donc il n’y a aucun risque de fissure. En revanche, si vous décidez de vous faire percer l’oreille au niveau du pavillon, préférez le piercing à l’aiguille !

Quant à la douleur, laissez-moi rire ! On n’a même pas le temps de la sentir. L’opération coûte environ 15€ (chez TrésOr par exemple) et inclut les boucles en acier chirurgical, le désinfectant et le sourire de la bijoutière…

Deux mois de traitement

Il faut conserver pendant un bon mois la perle en acier chirurgical. Pas d'inquiétude, elle est discrète.
Il faut conserver pendant un bon mois la perle en acier chirurgical. Pas d’inquiétude, elle est discrète.

Après s’être fait percer, il faut porter les boucles en acier chirurgical (ou en or pour les plus riches) pendant deux mois. Ne les enlevez sous aucun prétexte car les lobes cicatriseraient illico presto. De toute façon, elles sont relativement discrètes, donc ce n’est pas gênant. Si vraiment vous avez besoin de les retirer, mieux vaut aller voir la personne qui vous a percé.

De plus, au bout des deux mois, après avoir retiré les boucles en acier, il faut les jeter : leur tige est pointue (puisqu’elles servent à percer l’oreille) et vous risqueriez d’élargir votre trou si vous ne les mettez pas bien. N’est-ce pas Ester ?

Au niveau du traitement, c’est assez simple :

  • Faire tourner les boucles dans les trous une à deux fois par jour
  • Désinfecter celles-ci à l’aide du désinfectant fourni
C’est tout !

Prendre soin de ses oreilles

Néanmoins, sachez que cette zone reste sensible pour les personnes qui ont beaucoup de problèmes de peau. C’est mon cas ! Dans ce cas-là, il faut continuellement prendre soin de ses oreilles. Pour commencer, il faut éviter de passer trop de temps sans porter de boucles, pour que les trous ne se referment pas. En ce qui me concerne, c’est bien simple : la première année, j’en portais 24:7, même pour dormir. Aujourd’hui, je n’en porte plus aussi souvent car les trous ne cicatrisent plus, même après plusieurs jours sans le moindre diamant.

Ensuite, si les boucles d’oreilles de mauvaise qualité (acier, matières exotiques etc.) ont tendance à faire mal, il va falloir opter pour des paires en matière inoxydable, comme l’or ou l’acier chirurgical. On trouve de ces dernières chez de nombreux bijoutiers et cela ne coûte pas excessivement cher. Les boucles d’oreille en argent sont également un choix raisonnable pour éviter les infections.

Enfin, si vous souhaitez malgré tout porter une paire qui vous fait souffrir parce que vous la trouvez tout simplement parfaite, désinfectez les boucles avant de les enfiler (avec de l’alcool à 70° par exemple). Ce n’est pas grand-chose mais c’est toujours un peu de souffrance en moins…

Ranger ses boucles d’oreilles

Tableau boucles d'oreilles
Il va bientôt falloir un deuxième tableau…

Si comme ma compagne, vous avez trop de paires et que votre boîte à bijoux ressemble au Badgad des années 2000, il existe une bonne technique pour ranger vos précieuses. Il s’agit de fabriquer un cadre sur lequel vous accrocherez toutes vos paires. Il y a plusieurs avantages à cela : vos boucles ne seront jamais plus séparées (et finie la crise pendant la recherche de la deuxième !), vous les verrez toutes d’un seul coup d’œil et ça fait toujours parler les copines. Pour en savoir plus, je vous conseille d’aller faire un tour sur la chaîne YouTube de julielovesmac07 ou de visionner la vidéo ci-dessous.

Bisous à toutes !

16 commentaires

  1. Excellent article, je me suis fait presser et je ne regrette vraiment pas, je les porte aussi 24/7.
    Le seul petit problème que j’ai rencontre est que je ne supporte que l’or et l’acier chirurgical.

    Sinon c’est top !

  2. Idem, percée depuis plus de 2 mois et encore avec les prothèses.
    Personne ne m’a rien dit.

    Par contre, moi je suis contre le pistolet même pour les lobes pour des questions de santé publique. Cet instrument est à proscrire car dur à bien désinfecté et je ne parle même pas de la stérilisation.
    Le pistolet aurait du être interdit par le ministère de la santé, mais le lobby des bijoutiers a exercé une telle pression sur le ministère que finalement cela n’a pas été interdit. Les bijoutier doivent par contre ce plier à quelques règles, comme une formation pour l’utilisation du dit pistolet.

    Je vais expliquer pourquoi je suis contre plus en détail.
    Lors du perçage des oreilles il y a du sang. Le pistolet ne peut être stérilisé et devient par la force des choses vecteur d’infection : virale, bactérienne ou champignon.
    Les risques sont une contamination par l’un des virus hépatique (A,B ou C) ou bien l’une des variante du HIV.
    En pratique, le risque sera plus l’hépatite C.

    Les tatoueurs/perceurs (les bons) sont dans une logique médical au niveau de l’acte. Le matériel est stérilisé ou bien à usage usage unique et conditionné comme il ce doit.
    Certains vont même plus loin que votre dentiste ou infirmière avec l’utilisation de gant stérile !
    Les prothèse sont en acier médical/chirurgical.

    Préférez les tatoueurs/perceurs aux bijoutiers, même si cela est plus chère.
    Entre être sur de ne pas choper une infection virale longue et chronique et économiser une dizaine d’euros, moi je fais le choix de ma santé et de la sécurité.

    • Je ne savais pas que les bijoutiers avait exercé une telle pression. Néanmoins, quand j’écris que ça ne risque de rien, je ne pense qu’à la fissure du cartilage (pas aux risques d’infection). En l’occurrence, il faut de toute façon éviter la bijouterie moyennement clean ou le pierceur douteux du bord de plage… 🙂

      • Ca c’est sur, si on le sent pas niveau hygiène et humainement autant passer son chemin.

        Le lobby des bijoutiers a été super fort au niveau du ministère. Car il voyait partir des bénéfices.
        Ayant quelques relations en politique, les lobby c’est pas super correcte. Mais là, ce n’est pas une découverte.

  3. Je represente ici modestement le parti du <j assume pas les lobes perces< lol

    Sans faire de pub deplacee, il y a un tres rare site internet ou l on trouve encore des boucles pour oreilles non percees qui echappent a la gamme d age des fillettes a couette, en termes de taille et de palette de choix : tarapepita

    Il y a meme des creoles avec un clip coulissant dans l anneau. Pour le reste, certains clips peuvent en effet etre tres douloureux et ne pas hesiter a legerement deformer l amorce pour gagner qqs micro-pascals de pression en moins sur le lobe qui sinon s echauffe vite apres une coupe de Champagne et vous lancera toute la soiree. De retour chez soi, ne pas s effrayer si une tache violette demeure a l endroit du clip : non, non ce n est pas un mini hematome qui va rester tte la semaine et appeller les remarques les plus genantes de la part des collegues. Masser doucement le lobe et la circulation sanguine + une bonne nuit de repos redonneront a vos oreilles cet aspect si <normal< qui ous rassurera dans votre reintegration masculine. Perso, le percage me tente, mais il faudrait trouver deux mois de vacances hors jungle profesionnelle lol

    Un dernier point valable pour oreilles percees ou pas, le parfum et le plaque de qualite secondaire ne font pas bon menage…il vaut mieux donc s asperger de son Chanel prefere avant de mettre les boucles qui ne sont pas en metal noble. C est pas trop grave sur des pendants a cinq euros qui s oxydent en couleur bronze fouille neolithique au bout de trois semaines, mais ca craint vraiment sur des accroches coeur de chez Guess a 150 euros la paire; c est du vecu et confirme par le bijoutier; sans lobby cette fois !

    Cheers

  4. Pour ma part, j’ai les deux oreilles percées, depuis très longtemps. Je l’avais fait car je trouvais le choix des clips assez limités tant par les formes que les couleurs et depuis, je n’ai jamais eu de soucis ni même entendu de remarque que je portais un diamant à chaque oreilles

  5. Bonjour à toutes 🙂

    Il semble que la question du piercing chez le bijoutier vs le pierceur fasse toujours parler…
    J’ai eu beau chercher pendant des heures des études montrant la dangerosité du piercing chez les bijoutiers, je n’ai rien trouvé du tout. C’est, je crois, une idée véhiculée par l’internet car nos chers parents ne se posaient pas la question à l’époque. Mais pourquoi pas se poser la question tout de même! Seuls les imbéciles ne changent pas d’avis…
    Du coup, je suis allée voir un perceur professionnel pour le piercing des lobes de ma fille (c’est elle qui voulait…) voulant en savoir plus. Elle est ressortie avec ses oreilles percées, mais jamais un perceur qui se respecte ne le fera à l’aiguille pour des enfants : le trou serait beaucoup trop gros!!! Le perceur m’a expliqué que comme les bijoutiers, ils utilisent un système où c’est la boucle qui perce l’oreille. Le pistolet est juste remplacé par un système manuel qui fonctionne très bien et que plusieurs bijoutiers utilisent aujourd’hui aussi.
    Pour nous qui vivons une partie de notre temps en homme, il semble que se faire percer à l’aiguille laissera donc un trou trop gros si jamais nous voulons qu’ils restent discrets… Donc avis aux amatrices…

    Pour ma part, j’ai fait mes premiers trous dans une bijouterie sans souci…
    Pour mes deuxièmes, j’ai acheté le système dont je parle plus haut et je l’ai essayé sur moi. Ça marche super bien et aujourd’hui, je suis trop contente avec mes 4 petits trous que je pare de jolies boucles d’oreilles le plus souvent possible 🙂

    Bisous à toutes 🙂

    Chloé

  6. Merci pour cet article et les commentaires, il n’y a plus qu’à trouver le courage pour franchir le pas, même si aujourd’hui il y a plein d’hommes aux oreilles percées. Ca fait des siècles que je rêve de porter des grandes créoles, des jolies pendantes, bref des boucles de filles !

Répondre