Rasage et épilation du corps pour homme

28
17598

Il ne suffit pas, malheureusement, d’enfiler une paire de bas, des cuissardes et une mini-jupe pour être « féminine. » La première étape est de supprimer, éradiquer, annihiler et pulvériser toute trace de pilosité à la surface de votre corps. J’espère que c’est clair. Cela peut paraître évident à la plupart d’entre vous, pourtant, il n’y a qu’à parcourir certains fora (hahem Doctissimo) ou réseaux sociaux (tousse Facebook) pour être convaincu que les poils ne dérangent pas certains travestis. Ou fétichistes, le terme serait, en réalité, bien plus approprié. Mon dieu, quelle image traumatisante que cette paire de bas enfilée sur des jambes qui n’ont jamais été épilées en cinquante ans !

S’épiler : une affaire de femme… Mais aussi d’homme

Épilation Veet
Il faut que ça brille !

Donc, je le répète, il est interdit d’être poilu ! À ceux qui me répondraient que, compte tenu de leur situation, ils ne peuvent pas s’épiler, qu’ils éveilleraient les soupçons et cætera, il est bon de rappeler que l’épilation n’est pas exclusivement une affaire de femmes. Je n’ai jamais vu un mannequin homme avec le torse velu. Et il y a très peu de chance, de toute manière, pour que quelqu’un vous reproche de vous rafraîchir les aisselles ou de vous raser les jambes. Et après tout, vous avez bien le droit d’être cycliste ! Et toc.

Après, le choix des armes dépend de trois critères : votre budget (évidemment), votre sensibilité à la douleur et votre temps libre. Premier réflexe avant de se lancer dans une méthode plutôt qu’une autre : assurez-vous que les zones à épiler soient bien propres, mais évitez de vous arracher les poils en sortant de la douche. Quand la peau est gorgée d’eau, l’épilation est douloureuse. Reposez-vous une heure, au moins, après vous être lavée pour commencer la chasse aux poils.

Rasage du corps et crème dépilatoire

  • La méthode la moins coûteuse et la plus rapide est sans aucun doute le rasage. Sous la douche, par exemple, un petit coup de rasoir ne prend que quelques minutes. Il a l’avantage de pouvoir passer à peu près partout (maillot y compris) et est 100% indolore. Appliquez une dose de gel à raser sur les zones poilues et le tour est joué en cinq minutes top chrono. Le désavantage ? Le poil repoussera vite et plus fort qu’à l’origine. C’est donc la technique la moins conseillée, ou à petite dose, quand il n’y a pas d’autre solution !
  • Dans le même genre, il y a la crème dépilatoire. Cette méthode est également peu onéreuse (moins de 10€ pour une épilation maison), rapide et est plus durable que le rasage. Le procédé est simple : on applique une dose de crème (en spray, en gel, en crème… C’est selon) sur les jambes et on attendu entre cinq et dix minutes. Les actifs alcalins contenus dans le produit s’attaquent à la kératine et les poils finissent par lâcher prise, comme par magie, au rinçage. On peut également les enlever à l’aide d’une spatule. Cette méthode est plus durable que le rasage, donc, et le poil repousse affaibli. En revanche, elle est à déconseiller aux peaux sensibles ! Essayez sur une petite zone et testez la réaction de votre peau avant de vous couvrir de rougeur !

Épilation électrique ou à la cire ?

  • L’épilation électrique. C’est une méthode souvent boudée, parce que des années durant, les épilateurs électriques ne se contentaient que de couper le poil et non de l’arracher. Les épilateurs se sont considérablement améliorés et cette technique est de nos jours tout à fait efficace (à condition de bien choisir votre épilateur !) et peu onéreuse (un appareil coûte entre 50€ et 200€, ce qui est vite rentabilité sur le moyen terme). L’inconvénient de ce type d’épilation : ça peut faire mal aux plus douillettes et il est parfois difficile d’arracher les poils les plus courts. De plus, il faut prévoir un peu de temps devant soi, car tout ça ne se fait pas en cinq minutes, surtout que certains épilateurs ont des batteries très faibles et il faut le recharger plus d’une heure pour passer à l’autre jambe.
  • Reste l’épilation à la cire, la méthode la plus populaire. Déclinée sous de nombreuses variantes (bandes, roll-on, froide, tiède…), c’est une méthode d’une efficacité redoutable, surtout si vous la pratiquez en institut. Son prix varie (évidemment, le coût n’est pas le même que chez l’esthéticienne du coin de la rue) mais ses défauts restent les mêmes quelle que soit la forme de votre épilation : elle ne marche que sur des poils relativement longs et il faut prévoir un peu de temps devant soi. Et ça peut faire mal aux moins courageuses également ! L’épilation à la cire chaude en institut reste de loin celle que je conseille le plus, puisque vous serez certain qu’elle n’oubliera aucune zone.

Ce sont, grosso modo, les différents type d’épilation temporaire. En plus, il existe l’épilation au laser ou à la lumière pulsée, dite définitive, mais nous en parlerons dans un futur article.

Prendre le temps de faire des gommages réguliers

Une fois tout propre de jambe, de torse et d’aisselle, vous n’avez fait que la moitié du travail. Oui, oui, oui. À côté de ça, je compte sur vous pour pratiquer régulièrement, deux à trois fois par semaine, des gommages. Ceux-ci permettent d’éviter les poils incarnés. Je vous laisse le choix de la méthode, encore une fois. Il en existe pour tous les goûts : gels adaptés, savon noir, pierre ponce… Les outils ne manquent pas. Et si les problèmes de poils incarnés (ou de petits boutons rouges) persistent, je ne peux que vous conseiller l’ingrow go de Skin Doctors. Vous pourrez en trouver, par exemple, ici. Testé et approuvé par Émilie la Nuit !

Et vous voilà tout propre !

La décoloration des poils de bras

Ou presque. Non, je ne parle pas de votre barbe disgracieuse que nous aborderons, promis juré, dans un futur épisode. Je parle des poils qui parcourent vos bras. En effet, l’homme a une pilosité un poil plus développé (haha) que chez la femme. Pour éviter de vous épiler intégralement les bras, je ne peux que vous conseiller de décolorer vos poils. L’eau oxygénée ou les crèmes décolorantes (à appliquer cinq minutes avant de rincer) permettent de rendre transparents, donc invisibles (ou presque), les poils de vos bras. La méthode est radicale et diablement efficace. Mais là encore, il faut tester la chose sur une zone restreinte, histoire d’être sûre que votre peau supporte l’opération. Bien évidemment, après quelques semaines, les poils retrouveront leur couleur d’origine. Néanmoins, la méthode est relativement peu coûteuse (de 5€ à 10€) et permet de parfaire votre épilation.

J’espère avoir pu vous aider un peu dans votre quête de féminisation. Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas. En guise de conclusion, je vous propose une vidéo non-exhaustive que j’avais enregistrée il y a de ça quelques temps. En attendant de revenir sur ce magnifique sujet qu’incarnent les poils (non, on n’en a pas fini… Avez-vous déjà oublié tous les poils de votre visage ?), je vous fais plein de bisous !

28 commentaires

  1. Merci pour l’astuce du produit Skin Doctors Ingrow Go, je vais me laissé tenter. Tu utilise quoi comme gommage en complément ? (tien, ça me fais bizarre de demander cela)
    Sinon, bravo si tu supporte l’épilation électrique, je suis pas trop douillet, mais je n’ai jamais réussi à faire plus d’un demi tibia, sous la douche avec un super épilateur de la mort qui tue avec massage et tout le bazar, bref rien à faire.
    En tout cas, « big-up » pour tes sujets, très bien détaillé et plaisant à lire

  2. Bonjour, je suis nouvelle parmi vous, j’ai découvert ce blog il y a quelques semaines et j’ai décider de m’inscrire moi aussi. J’ai lu et écouté tous vos conseils sur l’épilation mais j’ai une question ? c’est bien sur tout le corps qu’il faut s’épiler pas uniquement le bas de jambes ?
    En tout cas c’est très agréable d’avoir la peau si douce après s’être épilée

    Sarah

    • Ben, ça ne dépend que de toi, de ce que tu as envie d’épiler, tout simplement. Bien sûr, le mieux c’est de tout virer, hein. Mais après, je connais des travestis qui ne se sont jamais épilés le torse depuis des années et qui choisissent leurs fringues en conséquence.

  3. j’ai longtemps hésité de frequanté les instituts pour m’épiler tout le corps et surtout le budget mensuel .Et j ai rencontré une esthéticienne qui s’est spécialisé dans les épilations des hommes.c’est ma femme qui l’a trouvé sur google.
    Elle se nomme Candice au 06xxxxxxxx prés de Paris.
    J’en suis plus que ravit , elle met a l’ aise. Il m’est arrivé d ‘aller à mon rdv chez elle en homme et d « être reparti travesti.comme quoi toute les instituts ne sont pas stupide de refuser les hommes
    Candice m’épile le maillot le torse le dos les épaules les jambes 110e ,elle utilise du chocolat je pense.. elle m’a même prêté une robe moulante qu »elle ne porté plus.. tees sincèrement elle est trop sympas , je vous l’a recommande .lilou (didier)

  4. Pour parler de mon expérience je ne peux que vous suggérer avec insistance de vous faire épiler à la cire et si possible en institut. je suis plus agé que vous et je peux voir que vous n’avez pas tellement de poils alors svp ne parlez plus de rasage vous le paierez cher dans quelques années. Vous avez la chance qui plus est d’avoir des amies alors épilez vous à la cire! Je le fais faire intégralement en institut et quel bonheur. (oui bon ca douille un peu et ca pique…)

  5. Après il y bien sur encore plus radicale et à long terme, l’électrolyse et laser 😉

    Personnellement j’avais commencé commencé à m’épiler avec une belle petite machine infernale j’ai nommé l’épilateur électrique mais apparemment le problème (c’était une réflexion que j’avais lu) serait que si l’on veut justement passer au laser un jour (ce qui est mon cas) les poils à éliminer seront probablement trop fins pour un bon résultat, affaiblis par les années d’épilation (sans compter les superbes cicatrices boutons cadeau de ces saloperies de poils incarnées malgré les gommages ><)

    Bref tout ça pour dire que le rasage c'est ptète pas si mal jusqu'à l'arrivée du graal et du zéro poil..^^

  6. J’ai essayé le rasage, je marque au bout d’un quart d’heure après et la repousse est toujours désastreuse malgré les conseils que j’ai soigneusement appliqués.

    La crème dépilatoire, j’y suis allergique.

    Quant à la cire, j’ai été me faire épiler mes jambes… ça marque terriblement, ce qui est normal, mais ça repouse au bout de quelques jours, avant même que les marques soient parties.

    J’ai pas de chance…

    J’ai entendu parler d’épilateurs à lumière pulsée, est ce efficace ? Quel budget ?

    Merci d’avance. 😉

  7. J’utilise l’épilation électrique qui fonctionne bien mais qui en effet demande beaucoup de temps.
    Que conseilles-tu pour palier aux problèmes de points rouges? (peaux sensibles).
    Merci pour cet article!

  8. Salut les copines,
    Quelqu’un connait un dermatologue ou un centre laser serieux et avec prix correct pour epilation laser sur region parisienne. Merci d’avance pour les infos et me raconter votre experience. Bisous

  9. Bonjour à toutes,

    Wicky mai 14, 2013 at 22:29 :  » Cela fait une année que je vais chez l héstétitienne… Toutefois après 2 semaines j ai les jambes qui piquent pendant une semaine lorsque je met un pantalon. »

    Cela me faisait ce très désagréable effet surtout si j’avais un frisson. HORRIBLE, littéralement !
    Il s’avère, curieusement qu’au bout de quelques mois ou années de pratique du rasage, cet aspect négatif disparait à 95% (très subjectif), alors… bon courage en attendant…

    Par contre, s’il est vrai que le poil se fortifie à la repousse, c’est avec une certaine limite sinon nous aurions toutes un poil unique mais gigantesque sur le menton (… !! ou… ailleurs… !!! aïe ). J’estime toujours subjectivement car je ne prend pas mon pied… à coulisse… dans ces moments ci, que le facteur maximal en terme de diamètre est 1.5 à 2.

  10. mon tuc pour les jambes car je préfère garder mes poils lorsque je suis en homme: le multicouches : Une paire de bas culotte, couleur « neutre », de support diaphane à contention graduée que porte les personnes qui ont des problèmes de maux de jambes. Cela galbe drôlement les jambes. On les retrouve dans les pharmacies. 2e) Une paire de bas culotte opaque de danse. Et voilà plus aucun poil n’apparait! Et le galbe s’améliore encore un petit peu. 3e) Donner un aspect soyeux aux jambes avec des bas culotte de nylon transparent lumineux.

Répondre