Vernir vos ongles

5
3490

Les travestis débutants, dont j’ai fait parti il n’y a pas si longtemps (et dont je fais toujours parti d’ailleurs), ont parfois tendance à s’attaquer à la beauté des ongles par le mauvais flanc. Ce qui rend une main plus sexy n’est pas forcément la longueur de l’ongle. Observez votre entourage et vous ne constaterez que très rarement des ongles qui se comptent en demi-dizaines de centimètres ! C’est plutôt le soin qui est apporté à celui-ci qui fait toute la différence !

Limer l’ongle pour lui donner une forme

Avant toute chose, il est nécessaire de donner une forme à votre ongle en utilisant une lime. Je précise qu’il faut quand-même, au préalable, ôter le vernis précédent… Je ne suis pas une pro du limage, mais l’idée est de partir des côtés et de limer vers le centre. Après, ils vous revient de choisir une forme que vous appréciez : ongles ronds, pointus ou carrés, c’est à vous de voir.

Soin des mains

Il est également important de faire des gommages et de vous hydrater les mains tous les jours. Et oui, c’est comme pour le reste du corps, d’autant plus que vous touchez, chaque jour, à des tas et des tas de trucs et de machins qui abîment vos petites mimines, alors il est important d’en prendre le plus grand soin. Concernant les gommages et la crème hydratante, c’est à vous de voir mais ce que vous utilisez pour la peau peut très bien faire l’affaire.

Appliquer une base de vernis

Une fois que le terrain est préparé, on passe à l’application d’une base de vernis. C’est important de le faire avant chaque pose d’un vernis à ongles parce que ces jolis petits produits ont parfois des compositions douteuses. Le principe est le même que ce que je vous expliquais pour le maquillage du visage : ça évite au vernis d’entrer directement en contact avec l’ongle. Comme ça, il ne jaunira pas au fil des années, ou moins.

En ce qui me concerne, j’utilise le Start-to-Finish d’OPI (à prononcer « eau pie ail » si vous allez le demander à la vendeuse de Marionnaud). Comme son nom l’indique, ce produit miraculeux sert aussi bien de base que de top coat (et de durcisseur). Son seul défaut est son prix relativement élevé mais comme il combine les bienfaits de trois produits en un, c’est un investissement intéressant.

Des ongles de toutes les couleurs !

Vernis à ongles (Emilie la Nuit)
Il paraît que le choix ne rend pas plus heureux. Et pourtant…

Une fois la base posée sur les dix ongles et sèche, on applique le vernis en lui-même. La méthode la plus simple est de partir du haut de l’ongle jusqu’au bout, dans le sens de la pousse et de commencer au centre puis faire les côtés. N’ayez pas peur de déborder sur la peau, puisque vous pourrez toujours corriger les petites erreurs à l’aide d’un coton-tige imbibé de dissolvant. Il existe des correcteurs (dont le principe fait penser aux effaceurs de notre enfance !) mais un coton-tige fait très, très bien l’affaire.

Une fois votre couche de vernis en place, vous vous rendrez compte que le résultat n’est pas optimal. Il faut en effet plusieurs couches successives pour que le rendu soit joli. Parfois deux, parfois trois, tout dépend du vernis. Ceci dit, le conseil à retenir de cet article est d’être patiente et d’attendre que vos ongles soient secs. Je suis le pire exemple puisque je ne peux pas m’empêcher de toucher à tout alors que mes ongles ne sont pas encore secs, mais laissez leur le temps de sécher avant une deuxième couche ou un top coat.

Durcisseur, top coat

On y est presque. Quand tout est sec et joli, il ne vous reste plus qu’à appliquer un top coat pour intensifier la couleur de votre ongle ainsi que sa brillance. Je vous renvoie au Start-to-Finish d’OPI qui est celui que j’utilise. D’ailleurs, il a un effet durcisseur qui évite à votre joli corail ou rose boudoir de s’écailler au premier choc malencontreux. Il n’y a plus qu’à attendre et la boucle est bouclée.

La guerre des prix

Pour terminer cet article, je tenais à vous dire que la qualité du vernis dépend bien souvent des marques. Et comme toujours, des prix. Même si la tendance serait à vous orienter vers des produits OPI, Mavala ou China Glaze qui sont d’excellente facture, il est tout à fait possible d’avoir un bon rendu avec des vernis d’H&M ou de Sephora, surtout que le choix des couleurs est conséquent, même si le vernis tiendra moins longtemps. Pour un vernis commun que vous porterez souvent (rouge, noir…), n’hésitez pas à choisir quelque chose de qualité. Pour les couleurs fantaisie qui ne vous dureront que l’espace d’une soirée, il n’est peut-être pas la peine d’acheter un Dior… Bref, à vous de voir !

Et en bonus…

Gros bisous !

5 commentaires

  1. Ton article me donne envie de passer entre tes mains expertes ! Ba voila, c’est simple, il te reste plus qu’a ouvrir ton centre esthétique, ça ferait un sacré carton ! Tu proposes la carte fidélité ? 😉

  2. Petit déterrage d’article pour ajouter un conseil : ne secouez pas votre vernis comme une malade, ça crée des micro-bulles qui reviennent à la surface quand ça sèche !

    Bisous,

    Véro

Répondre