Accueil Non classé Cœur fondant

Cœur fondant

Si vous avez suivi les aventures de ce blog, vous savez que les travestis sont complexés par leur poids. Pourtant, il y a plein d’avantages à avoir des petites rondeurs : cela donne une belle poitrine, en général. Alors pour ce premier article gastronomique et dans le sillon du Mc Lily, il n’est pas question de proposer un menu diététique. Non, puisque j’aimerais partager, en photo s’il vous plaît, ma recette du cœur fondant aux deux chocolats. Par ici, les gourmands !

Le cœur fondant aux deux chocolats : ses mystères et son charme irrésistible

Il paraît que le cœur fondant au chocolat est le dessert préféré des Français. Ce n’est pas moi qui vais contredire ce ranking puisque j’adore ce dessert. C’est bien simple : dès que je reçois quelqu’un à la maison, c’est un rituel. Il y a toujours de quoi le préparer dans mes placards. Pour le coup, j’ai opté pour du chocolat blanc à l’intérieur. Les convives s’attendent à ce que coule du chocolat pâtissier et, ô, surprise, c’est du Galak fondu qui s’échappe. À peu près.

Voyons, voyons... Une île flottante ? Une tarte aux pommes ? Oh, ben non, un cœur fondant fera l'affaire !
Voyons, voyons… Une île flottante ? Une tarte aux pommes ? Oh, ben non, un cœur fondant fera l’affaire !

C'est la recette qui me donne toujours la patate. Même si la cuisine est petite.
C’est la recette qui me donne toujours la patate. Même si la cuisine est petite.

En réalité, ma recette n'est pas issue de ce bouquin (qu'il faudrait que je lise après avoir bouclé Pokémon Y).
En réalité, ma recette n’est pas issue de ce bouquin (qu’il faudrait que je lise après avoir bouclé Pokémon Y).

Liste des ingrédients !

Ce dont vous aurez besoin pour réaliser six (petits) cœurs fondant aux deux chocolats, rien de diététique, je vous rassure :

  • 100 grammes de chocolat pâtissier,
  • 12 carrés de chocolat blanc (ou de chocolat noir si vous êtes du genre peu original),
  • 80 grammes de sucre,
  • 20 grammes de farine,
  • 50 grammes de beurre doux, sauf si vous estimez que le sucré-salé passe bien en dessert.

Et avant toute chose, préchauffez votre à four à 220°c.

Quand tu pense qu'au final, tout est transformé en petits gâteaux...
Quand tu pense qu’au final, tout est transformé en petits gâteaux…

La préparation du chocolat

La première étape est de faire fondre le chocolat et le beurre. Je ne connais pas la puissance de votre plaque de cuisson, mais je règle la mienne à 6 (sur 10) pour éviter que ça n’accroche au fond de la casserole. La petite astuce qui aide : au lieu de balancer la plaque de chocolat intacte dans la casserole, autant découper les petits carrés. Pareil pour le beurre, ça fondra plus vite.

Pour éviter que ça accroche, il faut mélanger tout cela jusqu'à l'obtention d'un beau coulis de chocolat...
Pour éviter que ça accroche, il faut mélanger tout cela jusqu’à l’obtention d’un beau coulis de chocolat…

Il faut toujours goûter, en cuisine. Mais attention à ne pas vous brûler, hein...
Il faut toujours goûter, en cuisine. Mais attention à ne pas vous brûler, hein…

Que du bonheur !

La préparation de la pâte

En second lieu, il convient de mélanger les œufs, la farine et le sucre. Vous me mettez tout cela dans un grand saladier puis il faut fouetter la mixture jusqu’à l’obtention d’une pâte bien lisse et sans grumeaux, surtout. J’insiste : tant qu’il y a des grumeaux, il faut fouetter, car il n’y a rien de pire que de tomber sur un amas de farine à la dégustation. Ah si, peut-être croquer dans un morceau de coquille d’œuf…

Doucement avec les œufs. J'aimerais tellement être droitier...
Doucement avec les œufs. J’aimerais tellement être droitier…

On mélange tout : les œufs, la farine et le sucre. Normalement, j'avais pré-dosé mes quantités, mais je fais juste staïle.
On mélange tout : les œufs, la farine et le sucre. Normalement, j’avais pré-dosé mes quantités, mais je fais juste staïle.

Et on fouette ! C'est quoi, ça, un peu plus de nerf, mon gars !
Et on fouette ! C’est quoi, ça, un peu plus de nerf, mon gars !

Banzai !
Banzai !

La fusion des délices

Il est temps de mélanger le chocolat à la pâte. Après avoir versé votre substance cacaotée au reste, il vous fait à nouveau mixer le tout, armé de votre fouet. Une fois que vous avez obtenu une matière homogène, il ne reste plus qu’à verser tout cela dans vos moules (beurrés et farinés, pour les démouler plus facilement) et d’y déposer vos petits carrés de chocolat blanc. Ne vous inquiétez pas tout se déroule comme prévu ! Pendant que la pâte deviendra un beau gâteau au chocolat, les carrés de chocolat blanc, eux, vont fondre et devenir liquides. C’est là toute la magie du cœur fondant au chocolat !

Vous remarquez le four en cours de préchauffage dans le fond.
Remplissez délicatement vos moules sans en mettre à côté. Et zut, j’ai perdu une goutte !

Remplissez délicatement vos moules sans en mettre à côté. Et zut, j'ai perdu une goutte !

Bon, je vais quand même tester le chocolat avant, juste au cas où...

Très bien, il n'était pas empoisonné. Permettez-moi de le tester une deuxième fois pour le goût, à présent...
Et on dépose les petits carrés dans les moules.

Et on dépose les petits carrés dans les moules.

Pendant ce temps-là, à Vera Cruz…

Allez, c’est le moment tant attendu d’enfourner vos petits gâteaux. La cuisson devra durer au moins douze minutes pour que le cœur soit fondant. Mais il ne faudra pas dépasser ce délai pour que les gâteaux restent moelleux. Pendant ce temps-là, comment tuer le temps ? Je vous invite à ne pas vous plonger dans une partie de Final Fantasy XIV Online, puisqu’il faut être sur le pied de guerre au bout des douze minutes. Une grille de sudoku ferait parfaitement l’affaire. Hélas, je n’en avais pas sous la main alors j’ai entouré mes futurs achats dans le catalogue d’Ikea. Vous pouvez aussi vous préparer un thé de Sith, par exemple.

Entre la plaque et le four, la cuisine devient un enfer. Les mauvaises langues diront que je commençais franchement à transpirer...
Entre la plaque et le four, la cuisine devient un enfer. Les mauvaises langues diront que je commençais franchement à transpirer…

Hop-là !
Hop-là !

Classios le panier pour chats.
Classios le panier pour chats.

Tatooine Earl Grey.

Excellente dégustation, messieurs-dames

Et voilà, c’est à peu près tout. Si vous le désirez, vous pouvez accompagner vos petits desserts d’une bonne crème chantilly et d’une boule de glace à la vanille. Mais nous, à XXY.fr, on aime les choses simples. J’espère que la recette vous a plus et si c’est le cas, je vous en proposerai d’autres dans de futurs articles.

Gros bisous et bonne dégustation !

Chauds, les cœurs !
Chauds, les cœurs !

Il est super souple, c'est bon signe...
Il est super souple, c’est bon signe…

Youpi ! Ça fond ! Victory.
Youpi ! Ça fond ! Victory.

Les bonus du DVD :

Andromèdehttps://travesti.fr
Bonjour ! Je suis Andromède, l'auteure de ce site Internet. Je suis également la fondatrice du e-commerce Travesti.fr - La boutique des travestis.

23 commentaires

  1. Tu n’as pas honte de deguster ce gateau alors que pour les autres c’est ceinture !!!!!

    (Je t’envoie mon adresse en MP pour une livraison de 10 douzaines !!)

  2. Bonsoir Emilie,
    félicitations! Tu as l’air de bien savoir cuisiner (pas comme moi: suis nulle mais j’ai prévu d’y remédier cette hiver afin de gâter mes convives!!)
    Pour le chocolat blanc cela me rappelle lors que j’étais minot; On allait en chercher une grosse quantité en BELGIQUE!!!!

    Tu m’as mis l’eau à la bouche! Je note ta recette et j’essaye de la faire très vite..

    A te voire la déguster SEULE! Qu’est ce qu’ on aimerait être avec toi pour y gouter!! Tu nous mets et appétit! Pourtant vidéo Histoire sans parole! Mais tes yeyx et ta bouche nous donnent envie de sauter sur ta préparation!!!
    HUMMMMMMMMM! LOVA

  3. C’est pas juste, j’ai jamais eu le droit à ce dessert !
    Maintenant on peut enfin ouvrir une rubrique culinaire, ça marche mieux que les mangas ou les jeux vidéo. 😉

    Sinon Émilie, il est temps d’investir dans un porte jarretelle, je dis ça, je dis rien … 😀

    • On t’a pas fait les fondants ? Mince alors… En même temps, il faisait une chaleur à mourir. Mais la prochaine fois, tu y auras droit, t’inquièquiète pas 🙂 !

      Pour le porte-jarretelle ? Je ne sais même pas l’enfiler tout seul, c’est aussi compliqué qu’un corset.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents

Comment déterminer la morphologie de son visage ?

Ovale, carré, long : il n'est plutôt pas facile de déterminer la morphologie de son visage. L'information peut pourtant vous aider dans le choix d'une perruque. C'est pour cela que cet article a la vocation de vous aider à connaître la forme du vôtre avec une méthode facile, un simple mètre de couturière et un miroir. Alors, quelle est la morphologie de votre visage ?

Les rencontres d’un autre genre : entretien avec Jaina

Dans cette interview des Rencontres d'un autre genre, Jaina explore les origines de son travestissement, son genre et sa couleur de cheveux qui ne répond à aucune étiquette.

Les rencontres d’un autre genre : entretien avec la grande Julie

Dans cette interview des Rencontres d'un autre genre, nous avons interrogé la Grande Julie à propos de sa culpabilité de transgenre, la découverte de soi-même, la reconnaissance de son genre et les joies du coming out.

Les rencontres d’un autre genre : entretien avec Emilie85

Cette interview des Rencontres d'un autre genre est consacrée à Emilie85 qui explique son parcours de transidentité, son goût pour la photographie et sa vie de couple.