Deux ans de travestissement, ça vous change un homme

51
26819
emilie-la-nuit-look5
Prenez la vie du bon côté. Riez, sautez, dansez, chantez. Mais surtout : soyez vous-même !
The cake is not a lie!
The cake is not a lie!

Ce n’est pas vraiment mon anniversaire, pour tout vous dire je suis cancer. Ce n’est pas non plus l’anniversaire du blog dont le premier article remonte à septembre 2011. Mais depuis le 17 janvier, je suis en retard et je le sais, cela fait pile poil deux ans que je me travestis ! Cela semble bien maigre en comparaison des décennies de transformation de certaines, mais je trouve qu’il s’en est passé des choses en 730 journées… Et j’ai comme l’impression que le meilleur est à venir !

Warning : vieilles photos très moches inside. À vos risques et périls !

Crossdresser un jour, crossdresser toujours !

Quand on me demande depuis combien de temps je me travestis, je réponds toujours que cela ne fait que deux ans à peine. En réalité, c’est un petit plus compliqué, puisque dès mes premiers pas, j’étais attiré par les trucs de nana. Je ne compte même pas le nombre de fois où j’ai essayé les produits de cosmétique de ma mère, ou que je me suis parfumé à grands coups de son Trésor de Lancôme… Mais je n’avais pas encore vraiment conscience de mon envie de me travestir.

Tout m’est apparu clairement un soir de décembre 2010. Par l’opération du Saint-Esprit, je me suis retrouvé sur des publications de Fuijeda, puis de fil en aiguille j’ai découvert le blog d’Élodie de France et la vidéo d’Amandyne. Et je me suis dit : “bon sang, ça a l’air fun, moi aussi je veux essayer.” Après avoir reçu une perruque fraîchement commandée un beau matin de janvier, je suis allé acheter deux ou trois horreurs au Kiabi du coin. Émilie la Nuit était né(e).

La désillusion du travesti

À cette époque, je n’avais pas de blog et j’étais à la recherche de techniques de ninja pour me maquiller, affiner ma taille, et plein d’autres choses. Je suis tombé sur le forum de Doctissimo qui était, pour ainsi dire, plutôt bien référencé. Je m’y suis inscrit et j’avoue avoir très vite déchanté. Je n’ai rien de personnel contre les membres de ce forum mais j’ai toujours trouvé l’approche de ce board très loin de l’image que je me faisais des travestis. Depuis toujours, j’associais l’art de se travestir au transformisme, aux drag-queens, au spectacle, aux créatures de la nuit…

Sur Doctissimo, j’ai trouvé un peu de tout, mais rien de tout cela. J’ai lu de longs discours sur le malaise des personnes transidentaires, des topics coquins voire plus et beaucoup de messages privés d’une vulgarité manifeste, photos à l’appui. J’en ai encore des cauchemars. Très rapidement, j’ai supprimé mon compte et j’ai alors abandonné ce côté féminin que je cultivais depuis si peu de temps. Ça ne me bottait finalement pas. Jusqu’au jour où…

TGirls.fr

Quelques mois plus tard, j’ai découvert TGirls.fr qui organisait un concours photo, concours auquel j’ai participé. L’approche du travestissement sur TGirls.fr était complètement différente des fora que j’avais jusqu’alors visités, et même si je ne m’y connecte plus aujourd’hui, je dois reconnaître que sans le site d’Astrid, j’aurais peut-être abandonné. C’est à ce moment-là que j’ai commencé à bloguer et à faire des vidéos. Le monde a alors pu constater à quel point ma voix ne colle pas à mon physique. Tay Zonday, si tu me lis…

J’ai d’ailleurs à cette période franchi beaucoup d’étapes dans ma quête de féminité, la principale étant vestimentaire puisque j’ai de plus en plus cherché à paraître mademoiselle Tout-le-Monde et non pas à la femme fatale de mes rêves. J’ai aussi vécu mes premières sorties, grâce à ma compagne qui a su me mettre à l’aise et sortir fièrement avec son mec bizarre à ses côtés. Sans elle, Émilie la Nuit serait probablement restée cloîtrée devant son ordi, donc je ne la remercierai jamais assez pour cela.

J’ai également décidé à cette période de me faire percer les oreilles. Cela n’a l’air de rien, mais ça a été une véritable étape-charnière dans mon acceptation de moi-même… Deux petits trous qui ont en fait comblé un très grand vide !

Transformation !

Très rapidement, une énorme frustration est née de mes transformations : j’avais l’impression d’avoir atteint mon potentiel maximum d’illusion, illusion trop imparfaite à mes yeux. J’ai alors connu une très longue traversée du désert puisque j’étais très insatisfait par de nombreuses choses, à commencer par le poids et les perruques. C’est ainsi que j’ai décidé de mincir et de laisser pousser mes cheveux, en priant pour que cela me soit satisfaisant sur le très long terme… Une chose était certaine : je ne voulais pas devenir une femme, je voulais juste mincir et avoir les cheveux longs. Ce sont les gros chantiers physiques dans lesquels je m’étais lancé.

Le véritable changement dans ma vie, en cette année 2011, est bien évidemment la mutation de mon blog, qui est passé d’un petit album photo à XXY, le guide du travestisme, plus prétentieux tu meurs ! C’est un projet qui m’occupe énormément et auquel je consacre beaucoup trop de temps, j’en suis certain. Mais c’est mon bébé, je ne me serais jamais cru capable de le mettre à jour aussi régulièrement, et sans vouloir me jeter des fleurs, ben j’en suis fier !

2012

2012 a été une année très chargée, notamment à cause de l’ouverture du forum d’XXY. J’ai élargi mon “cercle d’amis” grâce à celui-ci et j’ai lié des amitiés très fortes… Je suis habitué à rencontrer des gens du net, notamment à cause des boards de jeux vidéo, mais aucun ne m’avait autant approché de mes interlocuteurs. Comme tous les boards, il y a des hauts et débat, mais très honnêtement, c’est un espace qu’il n’y a pratiquement pas besoin de modérer, comme si toutes et tous s’étaient passés le mot pour que le forum reste propre et clean. J’ai pu y faire la connaissance de tas de personnes super chouettes et j’ai une admiration profonde pour elles-toutes. Vous assurez grave, les kékettes.

Mais cette année a aussi été l’occasion de beaucoup de rencontres. Depuis Clermont-Ferrand, j’ai rencontré un nombre assez conséquent de personnes, ce qui m’étonne moi-même, qui suis de nature plutôt solo. Dans le monde des Pokémon, j’aurais un bonus d’attaque et un malus de défense, en clair. Et cela n’est qu’un début, puisqu’en 2013, je compte bien compléter mon Pokédex, ainsi les Fuijeda, Nina et autre Béatrice ont intérêt à se tenir prêtes, car il se peut que je m’invite dans les mois à venir…

Entre parenthèses, 2012 a aussi été l’année des coming out auprès de mes proches, mais tout cela s’est fait tellement facilement, tellement naturellement que je n’ai pas vraiment d’anecdote intéressante à raconter là-dessus.

Une nouvelle traversée du désert…

Parfois, il faut savoir prendre un peu de recul. Je m’y suis contraint tout le mois d’août 2012, où l’envie de me travestir m’était passée, complètement. Cela avait disparu comme c’était venu un an et demi plus tôt. Trop chaud, ma coupe toujours pas satisfaisante, marre de ma barbe, jamais le temps. Sauf que pour sortir de cet état de lassitude, j’ai eu le soutien de deux merveilleuses personnes. La première est ma compagne, qui encore une fois a accompli des merveilles pour m’aider à avancer. L’autre n’est autre que Resonancia, à qui je dois une fière chandelle ! Resonancia et ses bons conseils, toujours à l’écoute, toujours le mot pour rire, la gentillesse incarnée, qui arrive toujours à me montrer ce qui est bien et ce qui ne l’est pas, sans jamais me fâcher, sans jamais me blesser, et qui m’a toujours soutenu dans ma quête de féminité. Si aujourd’hui je suis un travesti épanoui, c’est beaucoup grâce à Reso… Et je regrette souvent de ne pas lui rendre la pareille !

Et à ce moment-là, j’ai franchi une nouvelle étape dans ma quête de féminité puisque j’ai décidé de me débarrasser, à la lumière pulsée, de tous les poils de mon corps. Le traitement suit son cours (sept mois), mais ça avance et les résultats sont là. Dès lors, je savais que je n’aurais qu’à attendre un tout petit peu pour être un travesti comblé… En cet automne 2012, la passion m’est revenue tout naturellement. Je me trouvais beaucoup plus mince (dix kilos de perdus), les poils commençaient à disparaître ce qui me facilitait le maquillage, sans compter la merveilleuse perruque rousse que Nina m’a envoyée. Je l’adore, je ne peux plus m’en passer. Bref, j’ai franchement retrouvé l’envie d’aller de l’avant et ce n’est qu’un début…

Put…, deux ans !

L’avenir est plein de promesses et surtout plein de projets. Ceci dit, je trouve que je suis arrivé au stade que j’espérais, puisque j’ai minci, je perds mes poils petit à petit et… J’ai enfin une longueur de cheveux digne de ce nom. J’ai rempli tous les objectifs que je m’étais fixé, à part un peut-être : profiter de ma vie à 200%, m’éclater et prendre un maximum de plaisir. Mais là-dessus, j’ai encore quelques siècles pour me rattraper. Néanmoins, je suis un travesti comblé et deux ans ont été ce qu’il faut pour atteindre mon but.

D’ailleurs, mon but est atteint, mais ma quête de féminité ne s’achève pas pour autant (de toute façon, j’ai des projets plein la besace : une deuxième version de ce blog, de nouveaux sites, plein de vidéos…). Pour l’avenir, j’ai pris la décision de cultiver cette partie de moi au quotidien, dans ma vie d’homme de tous les jours. X ou Y ? Peu importe, Émilie et Julien ne sont qu’une seule et même personne. C’est aussi pourquoi j’ai décidé de choisir Julien d’Andromède comme pseudonyme, sur certains sites, pour mettre un terme à la double vie que je mène et que je ne trouve pas justifiée. Voulez-vous connaître la vérité ? Je ne suis pas épanoui dans ma vie de travesti, c’est tout simplement mes transformations qui ont permis à l’homme que je suis de m’épanouir !

Mais ce que je retiens de ces deux années de travestissement, c’est que votre avenir n’appartient qu’à vous et si on veut changer, on peut. Je me suis rendu compte que la vie était belle, Dieu que la vie est belle, et que si on le souhaite, on peut dissiper toutes ses souffrances, grâce à la volonté, à l’abnégation et à l’autonomie. Ne laissez plus les autres décider ce que vous êtes, qui vous êtes ou ce que vous devriez être ! N’écoutez que vote cœur… Je n’ai que deux choses à conseiller à celles et ceux qui souffrent : soyez vous-même et concrétisez vos projets. Et à partir de là, toutes les formes d’épanouissement vous seront accessibles !

Je ne sais pas si dans dix ans, je porterai encore des jupes (peut-être pas du 38, en tout cas)… Mais je n’oublierai jamais ces deux magnifiques années où je me suis découvert.

emilie-la-nuit-look5
Prenez la vie du bon côté. Riez, sautez, dansez, chantez. Mais surtout : soyez vous-même !

51 commentaires

  1. A 2 ou 3 semaines, nous avons commencé en même temps. L’année prochaine faut fêter ça ensemble ! D’ailleurs tu me rappel que je dois faire quelque chose pour mes 2 ans.
    Sympa ce petit historique, cela facilitera la tache de ton biographe 😉
    En tout cas, joyeux anniversaire Émilie la nuit.

  2. Ton témoignage m’émeut beaucoup. Il traduit ton envie de te découvrir et de te redéfinir selon tes propres critères. Je trouve très positif et très encourageant le ton que tu emploies. Je ne peux te souhaiter que du bonheur dans ton cheminement.

  3. Bravo !

    Je vois ce que tu ressens 🙂 car dans quelques jours (11 février) ça fera pile UN an pour moi … première sortie où je t’ai croisé (un peu vite) lors de cette mémorable soirée.

    Longue vie aux travestis ! Bises.

  4. Bravo !
    J’ose pas le dire… Allez ! Si ! 🙂
    Ca fera 2 ans que tout le monde dans mon entourage ne m’a plus connue qu’Alexandra à vie, dans 2 jours. Punaise que le temps passe vite !
    Je te taquine bien entendu.
    Espérant que tu ouvriras les yeux et que tes articles aideront dans le temps à ce que certain-e-s se retrouvent dans ce qui tu as accompli. Il y a toutes les chances.
    Et oui, le 38 ne dure qu’un temps ! Je ne l’ai jamais connu en deux ans. La dernière fois que j’ai fait du 38 ce devait être à mon adolescence. 🙂

    Bonne suite pour les jours, mois, années à venir.

  5. Bravo, pour cette evolution fulgurante en 2 ans, j’en suis sur le cul.
    Merci a toi de nous avoir fait partager ton evolution, qui je suis plus que certain en a motivé et aidé plus d’un/une d’entre nous.

    Je te souhaite de porter encore des jupe en 38 dans 10 ans (putain t’as la taille mannequin presque…. mon 42 à coté c’est fat Tgirl…)

    Par contre je suis d’accord avec Amandyne ton remerciement a ta cherie était un peu court… :p
    Ce qui serait intéressant c’est qu’elle donne aussi son ressenti de ses deux années passées.

    Ce qui est rigolo, c’est que je ne m’étais jamais posé la question, depuis dans j’ai commencé a faire vivre mon coté féminin. J’ai donc jeté un petit coup d’oeil à la date de mes premières photos: elles datent du 23/01/2008. Y’a un truc qui se passe en Janvier pour les “T” ?…?…?

    Concernant l’invitation, tu sais très bien que ma porte t’es grande ouverte et que tu peux débarquer quand tu le souhaites.
    Il en est de même pour Nina, Amandyne, Reso… car j’aimerais, comme je l’avais dit sur FB que je souhaite rencontrer quelques personnes en Live afin de faire connaissance et quelques photos car elles sont pour moi les fondations que ce que je suis aujourd’hui.

  6. Coucou!

    Je te suis discètement depuis tes débuts et oui, ton évolution est fulgurante. Je sais que tu ne seras jamais la femme de tes rêves mais aucune d’entre nous ne le sera jamais (parfois simplement parce que l’on ne ressent pas le besoin de se faire opérer.) Toutefois pour certaines d’entre nous (en tous cas moi), tu représentes l’espoir qu’il est possible d’y arriver. Pour moi, tu es la femme que j’aimerais être. Tu es assez mince pour avoir une taille de manequin, ta frimousse est craquante, tu as une compagne qui t’aime et te soutien (gorge?). Tu t’es percée les oreilles et laissé poussé les cheveux et cela t’as transformée. Personnellement je n’ai pas cette chance. Alors ne boude pas ce que tu es devenue, cela tu ne l’as obtenu que par la force de ta volonté et je ne peux que t’en féliciter. Grosses bises et bon courage dans ta vie!

  7. Bonjour Emilie,

    Tout le monde ici je pense aimerait avoir des photos aussi “”””hideuses””””.
    Je trouve que dès le départ tu as été crédible et bravo pour l’évolution. Je ne te remercierai jamais assez pour avoir créé ce blog qui m’a ouvert les yeux sur une identité dont je ne soupçonnais pas la teneur.
    Je pense que beaucoup d’entre nous ont vécu ces moments.
    Aujourd’hui même si mon aspect esthétique ne me satisfait pas, au moins dans mon esprit j’ai déjà commencé ma transformation.
    Et c’est grâce à toi.

    Je t’embrasse.

    • Hello, Lyanh, merci pour tes commentaires. Je pense que la transformation de l’esprit comme tu le dis est le vrai déclencheur 😉 ! Dès que tu t’assumes, ça s’enchaîne à une vitesse folle… Qu’ING Direct s’en souvient 🙁 !

  8. Bonjour Emilie,

    Bravo pour ton site, j’ai encore appris plein d’astuces pour être encore plus féminine. Je ne suis pas toute jeune mais j’ai toujours aimé me travestir. Je voulais aussi te dire que tu avais un air de ressemblance avec Kathie Holmes, l’ex de Tom Cruise, et je la trouve jolie.
    Bonne chance pour ton site, bises à toutes et tous

  9. Quelle force de caractère Emilie! Perdre 10 kg afin d’atteindre tes objectifs. Wow! Bravo. Je suis jalouse. Comment as-tu fait? J’ai à peu près le même gabarit que toi et je n’y arrive pas. Encore bravo, tu es un exemple à suivre.

    Bisous
    Mylène

    • Coucou, merci pour tes commentaires 🙂 ! Perdre dix kilos ? Facile, arrêter les fast-foods, les sodas et le grignotage… Et réapprendre à manger des repas gourmands mais sains. Ha oui, et bouger. Un minimum. Du coup, j’ai même vendu mon deux-roues pour m’obliger à faire de la marche tous les jours 😛 !

  10. Bonjour Emilie,

    Voila un “bilan” de tes deux années émouvant. J’ai comme l’impression que ta philosophie évolue, ce qui est somme toute bien normal. Tu as su progresser malgré tout très vite, nous ne sommes pas si nombreuses à le faire de cette façon. Je comprends très bien ton révélateur lors du perçage des boucles d’oreille… J’ai eu à une époque plus éloignée, le même bonheur d’avoir les oreilles percées. Mon révélateur à été le groupe Wham de George Michael. en 1984, j’avais 16 ans et j’ai foncé direct chez le bijoutier. Je te passe le soucy avec mes parents après, mais j’ai tenue bon ! Le paradoxe aujourd’hui c’est que je porte au quotidien un diam’s (zyrcon plutot) à chaque oreille mais qu’avec les cheveux longs on ne les voient plus !!! Heureusement qu’il existe de beau grand anneaux en dehors des heures de bureau !
    Bien à toi.

    • Ouais, ça a été vraiment l’élément déclencheur. Mine de rien, c’est après cela que je me suis fait tatouer aussi, par la suite. Je me suis dit : bon sang. On n’a qu’une vie, alors autant en profiter 🙂 !

  11. Voilà un historique semble-t-il plein d’honnêteté et de franchise. Quel beau parcours !

    Il est toujours intéressant de pouvoir lire de tels récits car cela montre que de telles aventures sont à la portée de tous. Merci.

    Je retiens quelques phrases de conclusion :

    “…c’est tout simplement mes transformations qui ont permis à l’homme que je suis de m’épanouir !”

    “Ne laissez plus les autres décider ce que vous êtes, qui vous êtes ou ce que vous devriez être ! N’écoutez que vote cœur… ”

    “…soyez vous-même et concrétisez vos projets.”

    De la même manière, je cherche à laisser librement s’exprimer mes sentiments dits féminins car étant homme, ils ne peuvent pas être exclusivement féminins (on m’a pareillement dit une fois que j’avais des jambes de femme… comme quoi on dit n’importe quoi. Je n’ai pas des jambes de femme; j’ai MES jambes et je suis un homme).

    Mais, pour l’heure le travestissement m’aide à faire ressortir tout ce que j’ai refoulé pendant des dizaines d’années (parce que ce n’était soi-disant pas masculin…)

    Encore merci et longue vie à ce site, à son auteur et sa compagne…

    Géraldine (parfois)

  12. Aide, au secours…
    Suis un homme bien sûr mur de 60 ans et enveloppée…
    Me sens femme et ne sais pas comment faire pour le devenir plus en sachant que je suis mariée.
    Je suis sur Paris en semaine.
    Je cherche…Je n’ose pas…
    Bises a toutes qui m’aideront.
    Guwinda

  13. Je continue dans le déterrage de billets. Encore un qui m’a échappé… 😉

    A mon tour de te remercier. Sans ton blog, forum, et toutes les célébrités qui gravitent autour, j’en serais certainement au même point qu’il y 30 ans quand j’ai commencé à me travestir… 😉

    Vraiment, un grand merci pour cette bouffée d’air frais et de bonne humeur que tu souffles dans le monde des T !!

    Mega-biz.

  14. J’ai bien aimé ce bilan que je viens juste de découvrir. Je pense qu’au départ tu avais déjà des atouts en particulier ta compagne. Ce que j’apprécie sur XXY c’est le côté informations pour aider les autres, les vidéos sont un plus très important.
    XXY apporte un peu de fraicheur dans le ptit monde transgenre..
    Bravo!
    Bises Ester

  15. Joli blog plein de force de vie, loin des souffrances de certain(nes)…
    Le premier qui me donne a pêche en tout cas…
    Plein de bonne choses à vous, et surtout, continuez à écrire car en plus du talent pour être une fille, il y a celui de l’écrivaine!

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.