Janae Marie Kroc : championne de force athlétique et transgenre

0
1859

Le culturisme est-il compatible avec la transidentité ? Beaucoup de consœurs s’interrogent sur leurs muscles affermis par des années de sport ou de travaux physiques. Janae Marie Kroc (anciennement Matt Kroczaleski) prouve, s’il le fallait, que le milieu du body-building n’est aucunement un frein à la transidentité, tout comme de nombreuses femmes sont elles-même culturistes.

Source : Outsports – World record powerlifter is trans and genderfluid, living as Janae Marie Kroc

L’athlète auto-proclamée « transgenre genderfluid » affirme vouloir vivre entre les deux genres, voguant du, je cite, « mâle dominant » à « l’hyper-féminité ». Comme quoi, le culte de la virilité n’est en rien incompatible avec la féminité. Sur son compte Instagram, Janae a publié des photos de son parcours, mais aussi quelques clichés de son sphinx Dawkins, il faut le dire.

Répondre