Accueil Non classé Jeux vidéo : le bilan de février 2014 !

Jeux vidéo : le bilan de février 2014 !

Le « marathon du jeu vidéo » continue avec quatre trophées de chasse à mon palmarès ce mois-ci. Mon objectif non-dissimulé de 52 titres en 2014, soit un par semaine, est en bonne voie même si j’ai du mal à prendre de l’avance puisque mes jeux en cours sont pour la plupart très longs. J’ai notamment Dragon Quest : L’Odyssée du Roi Maudit et Phoenix Wright: Ace Attorney: Dual Destinies dans les tuyaux. Ce mois-ci n’est pas en reste avec deux colosses à genoux : Shin Megami Tensei: Devil Survivor 2 et Lightning Returns: Final Fantasy XIII. Pour le reste, j’ai aussi bouclé Super Mario Bros. DX et Shadow Warrior, deux titres que tout oppose. Bonne lecture et amusez-vous bien !

Shin Megami Tensei: Devil Survivor 2

En octobre 2013 sortait dans la plus grande des confidentialités Devil Survivor 2, peu de temps après la version Overclocked du premier volet. Je tiens avant tout à saluer l’initiative de Ghostlight d’avoir publié ce titre en Europe et sur DS Lite, en pleine période Pokémon X & Y. C’était voué à l’échec commercial mais on connaît la passion de l’éditeur pour cette mythique série. Devil Survivor 2, donc, n’est pas différent du premier opus. Il n’est pas une suite mais une autre histoire, dans le même goût bien évidemment. Vous incarnez (toujours) un lycée tokyoïte qui découvre une application mobile pour le moins dérangeante : Nicaea, qui vous envoie des clips de la mort imminente de vos ami(e)s. Megaten oblige, il est rapidement possible d’invoquer des démons de toutes sortes pour combattre l’inévitable fin du monde. Quant à savoir si le monde sera plongé dans le chaos ou dans la lumière vous appartient entièrement. Toujours aussi impliquant d’un point de vue moral, ce DS2 repose sur le même gameplay que Devil Survivor premier du nom : un mélange de visual novel, de tactics et de RPG. La difficulté est fatalement calibrée pour les Dieux de l’Olympe et demandera énormément de fusion et de tâtonnement pour mettre en place l’équipe victorieuse…

La note XXY.fr : 9/10. De prime abord, il n’est pas très différent du premier opus, déjà excellent. Mais en fin de compte, il le surclasse dans absolument tous les domaines. Une franche réussite !

Super Mario Bros. Deluxe

Dans sa grande bonté, Nintendo offre aux membres du Miiverse la version GBC de Super Mario Bros. premier du nom. Ce qui fait un peu désordre, c’est que la version NES avait déjà été offerte aux membres du programme Ambassadeur de septembre 2011, dont je fais parti. Toujours est-il que cette version Deluxe est sans aucun doute l’une des meilleures versions de ce classique. Je la préfère même à l’édition All-Stars puisqu’elle permet de sauvegarder, console nomade oblige, et elle conserve les graphismes d’origine. Elle propose aussi un petit bonus de contenu grâce au mode Challenge. La résolution est fatalement réduite mais il est possible, d’une simple pression de Select, de déplacer la caméra.

La note XXY.fr : 7/10. Un titre qui a vieilli, c’est clair, mais qui a bien vieilli. C’est d’autant plus plaisant à jouer que c’est gratuit !

Shadow Warrior

À l’instar de Duke Nukem 3D, Shadow Warrior est un FPS culte des années 90 : décomplexé, bourrin et bourré d’humour, certaines punchlines cultes de Lo Wang sont restées gravées dans les mémoires. Pour le coup, Shadow Warrior fait un retour fracassant sur PC avec un reboot franchement réussi. Malgré une esthétique soignée et un gameplay dynamique, Shadow Warrior est assez old-school dans sa structure. Les combats au sabre sont d’une grande finesse et contrastent très franchement avec la bestialité assumée du titre. Une excellente alternative aux FPS modernes !

La note XXY.fr : 7/10. « Banzai, sales fils de putes ! »

Lightning Returns: Final Fantasy XIII

Je n’attendais pas spécialement la conclusion de Final Fantasy XIII avec beaucoup d’entrain. J’ai beaucoup aimé le premier volet, personne n’est parfait, et le XIII-2 m’a laissé un excellent souvenir. Ce Lightning Returns me semblait casse-gueule puisqu’il était annoncé comme un monde ouvert, ce qui me semblait inconcevable avec le Crystal Tools. Encore que, si ce n’était que ça, il n’y aurait pas de quoi s’inquiéter puisque le sel de FFXIII et de sa suite vient grandement de leur excellent système de combat. Mais dans leur grande audace, les équipes du développement ont complètement modifié le dit-système, Lightning étant seule. En résulte un titre d’une qualité inattendue et rarement atteinte dans un RPG !

Pour faire court, Lightning Returns est grandement inspiré d’œuvres cultes telles que Majora’s Mask ou Valkyrie Profile. Et Final Fantasy XIII, penses-tu. Vous incarnez Lightning (qui peut changer de style à la volée), l’élue de Dieu que l’on nommera tout au long de l’aventure la Libératrice, qui a pour mission de sauver le plus d’âmes possibles avant la fin du monde. On est en présence d’un titre étonnamment poétique et au système de jeu bien pensé puisqu’il s’agit de réaliser plusieurs quêtes afin de repousser la fin des temps. Pas si difficile qu’on veut bien le faire croire à condition de bien comprendre ses mécaniques, Lighting Returns est une conclusion magistrale à Final Fantasy XIII. D’ailleurs, Lightning qui obtient un statut quasi-divin (et qui marche seule !) devient l’un des personnages les plus cultes de la saga et du jeu vidéo en général. Une énorme baffe, en ce qui me concerne.

La note XXY.fr : 9/10. Poétique, intelligent et riche, Lightning Returns est peut-être bien l’épisode le plus abouti de toute la saga et signe un véritable retour au jeu. Il propose non seulement une fin magistrale à la trilogie mais il donne aussi tout leur sens aux précédents opus. Une réussite incontestable !

Avatar
Andromèdehttps://travesti.fr
Bonjour ! Je suis Andromède, l'auteure de ce site Internet. Je suis également la fondatrice du e-commerce Travesti.fr - La boutique des travestis.

4 commentaires

  1. Wow, ce mois de février 2014 de folie avec une moyenne de 8/10 !

    Plus tu en parles, plus les Megaten m’intéressent fortement. Les scénarios me semblent plutôt matures et le système de combat complexe et passionnant. Je me demande si je ne vais pas commencer par un Persona quand j’aurai terminé mes RPG en cours. Qu’est-ce que t’en pense ?

    Il faut vraiment que je m’inscrive au Miiverse et choper gratos ce petit Super Mario Bros Deluxe bien sympathique. 🙂

    Quant à Final Fantasy XIII LR je suis super motivé pour voir la conclusion de la grande héroïne Lightning. Je sais bien que la pression du temps et le fait de bien organiser les quêtes risquent de me décevoir, mais j’ai bien envie de m’y essayer tout de même. Non mais sérieux, c’est selon toi le meilleur FF, il faut absolument le faire. Allez dès qu’il baisse de prix, je me le prends. 😉

    • C’est une bonne idée ! Persona 2: Eternal Punishment est souvent cité comme l’un des meilleurs RPG. Mais les Devil Survivor sont vraiment un excellent point d’entrée dans la série : pas trop compliqués et vraiment passionnants.

      Quant à LR, outre l’aspect technique, il est vraiment inoubliable. Depuis plusieurs jours que je l’ai fini, il me manque ! Si d’ici les six prochains mois ils ne l’annoncent pas sur PC, je pense le refaire 😉 !

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents

Comment déterminer la morphologie de son visage ?

Ovale, carré, long : il n'est plutôt pas facile de déterminer la morphologie de son visage. L'information peut pourtant vous aider dans le choix d'une perruque. C'est pour cela que cet article a la vocation de vous aider à connaître la forme du vôtre avec une méthode facile, un simple mètre de couturière et un miroir. Alors, quelle est la morphologie de votre visage ?

Les rencontres d’un autre genre : entretien avec Jaina

Dans cette interview des Rencontres d'un autre genre, Jaina explore les origines de son travestissement, son genre et sa couleur de cheveux qui ne répond à aucune étiquette.

Les rencontres d’un autre genre : entretien avec la grande Julie

Dans cette interview des Rencontres d'un autre genre, nous avons interrogé la Grande Julie à propos de sa culpabilité de transgenre, la découverte de soi-même, la reconnaissance de son genre et les joies du coming out.

Les rencontres d’un autre genre : entretien avec Emilie85

Cette interview des Rencontres d'un autre genre est consacrée à Emilie85 qui explique son parcours de transidentité, son goût pour la photographie et sa vie de couple.