Accueil Non classé La soirée XXY.fr à Cavaillon... On y était !

La soirée XXY.fr à Cavaillon… On y était !

¡Holà! Me revoilà ! Ici Olga qui prend une nouvelle fois le clavier de XXY.fr. Avant toute chose, permettez-moi de souhaiter à à toutes les lectrices et à tous les lecteurs une année riche en découverte, en rencontres et en dépassement de soi. Notre année 2014 a commencé de la meilleure manière possible, avec une soirée pleine de bonne humeur entre travestis, bien évidemment ! Prisca et sa compagne Deedee ont gentiment convié les membres du forum dans leur humble demeure non loin d’Avignon, pour une sortie “non-officielle”, comme l’écrirait Prisca, que nous attendions avec impatience. Même si je ne suis pas moi-même travestie, la moustache me va si mal, j’y suis allée accompagnée de ma moitié Émilie, qui écrit “parfois” sur ce blog entre deux soirées Steam.

L’invitée surprise

Nous étions censés être trois couples, Deedee et Prisca, nos honorables hôtes, Mumu et Céline, le duo qui anime les soirées, et Émilie et moi-même. Sauf que l’appel de la sortie a eu raison d’une petite âme avide d’aventure. La soirée ayant lieu le samedi, voilà que vendredi notre mignonne petite Sophie nous annonce tout en douceur sa participation. Elle s’est ainsi jointe à la liste des invités de la soirée dans les lointaines contrées du Sud. Parisienne d’origine, notre dernière inscrite a dû braver vents et marées, et surtout les manifestations dans la capitale, pour arriver le jour J, vers 18H à Avignon. S’en est suivi une séance de préparation des plus minutieuses pour Sophie et Émilie, qui nous aura valu une heure et demi de retard ! Hé oui, messieurs-dames, pendant une heure et demi, nous nous sommes faits attendre et désirer ! La classe moldave !

Les hôtesses de la soirée !
Les hôtesses de la soirée, Deedee et Prisca !

À ma grande surprise, notre destination n’était non pas une ville, non pas une rue, mais une suite de chiffres, les soi-disant coordonnées GPS de la maison de Deedee et Prisca, car leur adresse n’était paraît-il pas visible par les GPS… Mouais… Je doutais de la bonne issue de cette solution, mais Google Maps a fait le boulot et nous sommes finalement arrivés chez le meilleur pâtissier de la team XXY.fr !

Et les chips, t’entends ?

Entre excuses de retard et débat sur le fait de se faire la bise “gauche, droite, gauche” ou “droite, gauche” ou… Peu importe, nous voilà pardonnés et accueillis dans une jolie maison avec un charme singulier et des hôtes au top ! Mumu et Céline sont déjà là, normal, et nous nous asseyons pour prendre l’apéro. Sophie ? Elle arrive après quelques retouches au niveau des chaussures : on passe de la ballerine bien sage au talon assumé. Même en petit comité, tout le monde est sur son trente-et-un : Prisca arbore une jupe fendue sur la gauche, piquée dans le placard de Deedee ; Céline, qui a même maquillé sa femme pour l’occasion, montre toute l’étendue de sa maîtrise du pinceau eye-liner ; la petite Sophie… Que peut-on dire encore sur elle… La féminité réincarnée ! Et bien sûr, Émilie, motivé, pimpant, mais qui dans la précipitation a oublié de poudrer son visage. Cela n’a pas échappé à l’œil bien trop expert de Céline qui lui a reproché de trop briller. L’élève qui dépasse le maître ?

Team Crossdressers
Team Crossdressers

Nous nous connaissions déjà et la glace n’a plus besoin d’être brisée, tout le monde est vite à l’aise. Nos Toulonnais étaient chargés d’apporter les boissons : mission accomplie car chacune et chacun avance son verre pour le fameux « tchin-tchin » dans les yeux, suivi par  le « topette » en honneur à Nina. C’est un rituel incontournable de la communauté ! Un toast pour Deedee et Prisca pour nous avoir reçus, puis un toast pour Nina, qui était dans nos pensées et sur nos lèvres. T’aimerais bien savoir ce qu’on a dit sur toi, hein, coquin de sort ? Mais tu sais que ce qui se dit dans une soirée travesti, reste secret. C’est comme dans le Fight Club. La bière était bonne, le Jack aussi, d’après Céline, mais il manquait quelque chose… OMG! Les chips ! Émilie et moi étions chargés de cette tâche et nous les avons oubliées, la honte sur cinq générations !

Même pas honte...
Même pas honte…

Trop concentrés sur le dessert et stressés à l’idée de ramener une galette foireuse chez un traiteur de profession, nous avons complètement zappé les biscuits apéritifs. Après le retard colossal, l’oubli encore plus colossal, si je puis dire. Heureusement que Deedee était là apportant des olives vertes et noires ainsi que de la charcuterie pour sauver la mise ! Mais Émilie n’y a pas eu droit, puni par Céline, punition bien mérité mais qui ne dura que quelques secondes.

Quand il s'agit de trinquer, Mumu et Céline n'oublient pas leurs obligations...
Quand il s’agit de trinquer, Mumu et Céline n’oublient pas leurs obligations…

Mmmmh, Charal !

Comme si nous n’avions pas assez mangé à l’apéro, voilà que la pierrade est installée et quelques plateaux de viandes différentes arrivent (poulet, magret de canard, veau, bœuf, mouton…), accompagnés par des rappés de pommes de terre, cuisinés par les soins de Deedee, ou des cricks, comme dirait Mumu. Mais le plus gourmand : ce sont les sauces faites maison, chef Prisca oblige. Poivre, échalotes, miel, roquefort, champignons, pardon cèpes, béarnaise, tout pour ravir nos papilles ! Autant dire que le ketchup faisait de la figuration…

Il y en avait pour tous les goûts !

Entre le classement des sauces initié par Émilie la gourmande, on parle de séries qui nous tiennent à cœur, de MMORPG, et Mumu improvise même un blind test sur les génériques des dessins animés japonais de l’époque. Je ne vais pas tout vous raconter, il fallait venir ! En tout cas, l’ambiance était au rendez-vous et Prisca a encore grave rigolé, même aux blagues les plus foireuses.

Une création Deedee !

Vive la reine !

Nous avons finalement tiré les reines avec une galette, un gâteau des rois et un verre de cidre. Le sacre de la soirée fut celui de Deedee, la maîtresse de la maison. Il n’y a pas de hasard, paraît-il. Vers la fin du repas, les gorgées de cidre se mélangeaient aux bâillements de quelques invités. Comme on dit, même les bonnes choses ont une fin ! C’était très dur de se lever et se dire qu’il fallait partir, tellement le bonheur flottait dans la pièce. Mais à 4H30 du matin, on ne voulait pas déranger plus longtemps nos très chaleureux hôtes, la Petite Sophie se promenait déjà avec Morphée, Mumu et Céline avait de la route à faire et il était l’heure de partir. Sauf pour Émilie qui visiblement n’était pas contre une nouvelle tournée de pierrade.

Bon allez, les enfants, c’est l’heure de rentrer.

Nous nous sommes séparés tout en nous promettant de nous revoir bientôt, en février d’ailleurs, mais aussi le plus souvent possible. Promis, la prochaine fois on n’oublie rien !

Presque toute l’équipe ! La petite Sophie est un spécimen rare, alors elle nous a gentiment photographiés !

34 commentaires

  1. Superbe rédaction et compte rendu, c’est toujours un plaisir de vous côtoyez.

    L’humeur et toujours égale et a contrario des soirée habituelles on parle pas boulot,politique ou ethnique, c’est du 100% naturel et sincère, c’est se qu’on ressent a chaque fois.

    Heureusement que ces micro bouts de temps existe dans notre vie, ça aide a oublier toutes les galères journalières.

    Un grand merci a toutes et tous et une ovation particulière a se charmant couple si affectueux Deedee et Prisca.

    Vous nous manquait déjà , Vivement la prochaine…

    Bises 😉

  2. Superbe retranscription de la soirée. On s’y croirait !
    Vous êtes pénibles d’habiter si loin de la capitale. Vivement le bin’s qu’on va mettre chez Nina le mois prochain… 😉
    Et qu’on puisse _enfin_ voir la trombine de la ch’tite Sophie !!!

  3. Merci Olga,de nous donner le plaisir de partager votre soirée à Cavaillon. On devine que l’ambiance y était très chaleureuse et Prisca avait mis les petits plats dans les grands. Bravo à tout le monde qui étaient sur son trente et un, et dommage de ne pas voir la petite Sophie sur la photo de groupe. Mention spéciale à Céline très sophistiquée et élégante. Bises à toutes.

  4. Vraiment excellent bravo ! Évidemment cela donne envie d’être avec vous… j’espère sincèrement une prochaine fois. En attendant merci Olga de nous avoir si talentueusement (je comprend pas tout ce que j’écris mais cela fait jolie:)) racontée cette soirée !
    D’ailleurs on sent très bien la crispation du team Crosdressers en début de soirée sur la première photo … les sourires sont un peu forcés et crispés.
    Sur la deuxièmes photos, juste avant de rentrer, l’alcool aidant, probablement, le team apparait enfin naturel et détendu 😉

    Bises

  5. Je me répète un peu mais c’était vraiment bien. Tout était parfait. J’ai beau chercher je ne vois aucun point négatif.
    Je sais que cela peut paraître un peu niais mais ce que j’ai surtout retenu de cette soirée (et de celle chez Emilie) c’est la gentillesse de tous les participants. Du coup on se sent bien. Vraiment bien. Et par les temps qui courrent ces petits moments de bonheur il faut bien les savourer. 😉

    • Bah c’est quand vous voulez , on mange quoi ce week end ??? ^_^

      Je porte les chips et apéro 🙂 a moins que vous vouliez vous perdent dans le sud c’est avec plaisir chère voisins.

      Bah comme on vous as dis la porte est open 🙂

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents

Comment déterminer la morphologie de son visage ?

Ovale, carré, long : il n'est plutôt pas facile de déterminer la morphologie de son visage. L'information peut pourtant vous aider dans le choix d'une perruque. C'est pour cela que cet article a la vocation de vous aider à connaître la forme du vôtre avec une méthode facile, un simple mètre de couturière et un miroir. Alors, quelle est la morphologie de votre visage ?

Les rencontres d’un autre genre : entretien avec Jaina

Dans cette interview des Rencontres d'un autre genre, Jaina explore les origines de son travestissement, son genre et sa couleur de cheveux qui ne répond à aucune étiquette.

Les rencontres d’un autre genre : entretien avec la grande Julie

Dans cette interview des Rencontres d'un autre genre, nous avons interrogé la Grande Julie à propos de sa culpabilité de transgenre, la découverte de soi-même, la reconnaissance de son genre et les joies du coming out.

Les rencontres d’un autre genre : entretien avec Emilie85

Cette interview des Rencontres d'un autre genre est consacrée à Emilie85 qui explique son parcours de transidentité, son goût pour la photographie et sa vie de couple.