Accueil Blog Rasage, épilation ou dépilation ? Comment éliminer efficacement les poils du corps...

Rasage, épilation ou dépilation ? Comment éliminer efficacement les poils du corps ?

Lorsqu’on débute dans le travestissement, l’une des premières étapes est de se raser ou de s’épiler pour la première fois. En raison d’une pilosité supérieure aux femmes biologiques, se débarrasser des poils est un passage quasiment obligatoire. Surtout quand on décide de porter un vêtement décolleté ou une tenue qui dévoile les jambes. Mais quand on est novice en la matière, on peut être perdu devant les différentes méthodes. Rasage, épilation ou dépilation ? Quelle est la meilleure façon de débarrasser durablement des poils ?

Une première étape vers l’acceptation de soi

Le fait de se débarrasser des poils du corps est une première pierre blanche dans une quête de féminité. Beaucoup de travestis en devenir n’osent pas le faire. Ils ont peur que « prendre soin d’eux » ne révèle leur transidentité au grand jour. Il est bon de rappeler que le rasage, l’épilation ou la dépilation ne sont pas exclusivement réservés aux femmes.

On peut craindre que le fait d’être impeccablement épilée n’attire les regards. En réalité, on a plus de chance d’attirer l’attention avec un torse velu qu’avec un torse épilé. Après tout, tous les hommes ne sont pas poilus. Et, quand bien même, beaucoup d’entre eux se rasent les aisselles, le buste ou les jambes. C’est une pratique très courante chez les sportifs, par exemple.

Concernant le choix de la méthode, tout dépend de trois critères : votre budget, votre sensibilité à la douleur et votre temps libre. Quelle que soit la méthode, assurez-vous seulement que les zones à raser ou épiler soient bien propres.

Rasage du corps

La méthode la moins coûteuse et la plus rapide est sans aucun doute le rasage. Pour se raser le corps en entier, il faut compter environ 30 min et beaucoup moins si vous le faites régulièrement. L’avantage du rasage est qu’il est indolore, à moins de se couper. La lame peut en plus passer partout, y compris au niveau du maillot.

Pour ce faire, on vous conseille de vous raser hors de la douche avec une bassine d’eau chaude à côté, que vous utiliserez pour rincer les résidus de gel de rasage et les poils rasés entre chaque coup de rasoir. Le choix du rasoir vous appartient entièrement mais on déconseille les jetables au profit de rasoirs durables, comme le Venus de Gillette, qui réduit les risques de s’écorcher accidentellement.

Photo d'illustration du rasoir de Gillette Venus pour le rasage des poils du corps
Photographie d’illustration issue de Gillette Venus

Avant de se raser, il est fortement conseillé de bien hydrater sa peau car le rasage des poils secs peut émousser la lame plus rapidement. Appliquez une dose de gel à raser lisse et uniforme sur les zones que vous souhaitez raser pour que la lame glisse plus facilement. Il faut prendre son temps pour raser efficacement les zones osseuses (chevilles, genoux). Et appuyer trop fort ne sert à rien, le rasage n’en serait pas plus efficace.

Le désavantage de cette méthode est que les poils repousseront plus vite qu’avec une épilation. Cela dit, ce sont la génétique et les hormones qui définissent la pousse des poils, il n’y a donc aucun risque que ceux-ci poussent plus densément, même si le fait de les couper à la racine donne parfois l’impression qu’ils sont plus épais.

Image d'illustration de jambe couverte de gel à raser
Photographie d’illustration issue de Gillette Venus

Crème dépilatoire

Dans le même ordre d’idée, il existe la crème dépilatoire, comme il en existe chez Veet. Le méthode est tout aussi rapide (environ 10 min) et facile d’utilisation, même si elle est légèrement plus onéreuse que le rasage puisqu’il faut acheter de la crème à chaque séance.

Le procédé est simple : on applique une dose de crème (en spray, en gel, en crème) sur les jambes et on attend qu’elle fasse son effet sur les poils jusqu’à 10 min. Les actifs alcalins contenus dans le produit s’attaquent à la kératine et les poils finissent par lâcher prise lorsqu’on les enlève à l’aide d’une spatule.

C’est une méthode que l’on déconseille néanmoins aux peaux à problèmes et aux peux sensibles, bien qu’il existe des crèmes spécialement conçues pour ces types de peau. Pour savoir si la crème dépilatoire vous convient, on ne saurait que trop vous conseiller de tester sur une toute petite zone de la jambe pour voir la réaction.

Vidéo d’illustration de la crème dépilatoire Veet

Épilation électrique

L’épilation électrique est une méthode souvent boudée, parce que, pendant très longtemps, les « épilateurs » se contentaient de couper le poil et non de l’arracher, ce qui revenait à un rasage. Les épilateurs se sont considérablement améliorés et cette méthode est de nos jours très efficace et peu onéreuse, puisqu’un appareil coûte entre 50 € et 200 € selon le modèle, ce qui est très vite rentabilisé.

L’inconvénient de ce type d’épilation est qu’il est douloureux et qu’il est parfois difficile d’arracher les poils courts. De plus, il faut prévoir un peu de temps devant soi, car l’épilation est un peu lente, d’autant plus que certains épilateurs ont des batteries très faibles qu’il faut recharger plus d’une heure pour passer à l’autre jambe.

Vidéo d’illustration de l’épilateur électrique Silk-épil 9 de Braun

Épilation à la cire

Reste l’épilation à la cire, la méthode la plus populaire. Déclinée sous de nombreuses variantes (bandes, roll-on, froide, tiède), c’est une méthode d’une efficacité redoutable, surtout si vous la pratiquez en institut.

Le prix n’est fatalement pas le même dans un salon de beauté ou à la maison, mais les défauts restent les mêmes quelle que soit la façon de faire : l’épilation à la cire n’est efficace que sur des poils assez longs et il faut prévoir du temps. Comme l’épilation électrique, elle peut se montrer douloureuse également, selon les zones épilées. L’épilation à la cire chaude en institut permet d’être tranquille au moins trois semaines, à condition de trouver un salon de beauté qui accepte les hommes.

Photo d'illustration d'épilation à la cire
Photographie d’illustration issue de l’Institut de Beauté Galland Evelyne à Marseille qui accepte les femmes et les hommes

En plus de ces types d’épilation temporaire, il existe des méthodes d’épilation définitive, dont la lumière pulsée et le laser. Vous pouvez consulter notre article consacré à l’E-One de E-Swin pour en savoir plus.

Prendre le temps de faire des gommages

Une fois rasée ou épilée, on n’a en réalité fait que la moitié du travail. À côté de ça, il est essentiel de pratiquer régulièrement des gommages. Cela permet de se débarrasser des peaux mortes et pour éviter que les poils ne repoussent sous la peau. En ce qui concerne le gommage, il existe également différentes méthodes : gels adaptés, savon noir, pierre ponce…

Pour en savoir plus sur le gommage, vous pouvez consulter notre article sur le sujet : tout sur le gommage.

La décoloration des poils de bras

Les hommes ayant une pilosité plus développée que chez les femmes, la pilosité des bras peut gâcher le passing. Pour éviter de s’épiler intégralement les bras, il est possible de décolorer les poils. L’eau oxygénée ou les crèmes décolorantes permettent de rendre les poils transparents, donc presque invisibles.

Comme pour la crème dépilatoire, il est conseillé de d’abord tester sur une zone restreinte. Vous vous assurerez ainsi que la peau le supporte. Après quelques semaines, les poils retrouvent néanmoins leur couleur d’origine.

J’espère que cet article vous aidera à gravir la première marche dans votre quête de féminisation. Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à la poser en commentaire.

Avatar
Andromèdehttps://travesti.fr
Bonjour ! Je suis Andromède, l'auteure de ce site Internet. Je suis également la fondatrice du e-commerce Travesti.fr - La boutique des travestis.

27 commentaires

  1. Merci pour l’astuce du produit Skin Doctors Ingrow Go, je vais me laissé tenter. Tu utilise quoi comme gommage en complément ? (tien, ça me fais bizarre de demander cela)
    Sinon, bravo si tu supporte l’épilation électrique, je suis pas trop douillet, mais je n’ai jamais réussi à faire plus d’un demi tibia, sous la douche avec un super épilateur de la mort qui tue avec massage et tout le bazar, bref rien à faire.
    En tout cas, “big-up” pour tes sujets, très bien détaillé et plaisant à lire

  2. Bonjour, je suis nouvelle parmi vous, j’ai découvert ce blog il y a quelques semaines et j’ai décider de m’inscrire moi aussi. J’ai lu et écouté tous vos conseils sur l’épilation mais j’ai une question ? c’est bien sur tout le corps qu’il faut s’épiler pas uniquement le bas de jambes ?
    En tout cas c’est très agréable d’avoir la peau si douce après s’être épilée

    Sarah

    • Ben, ça ne dépend que de toi, de ce que tu as envie d’épiler, tout simplement. Bien sûr, le mieux c’est de tout virer, hein. Mais après, je connais des travestis qui ne se sont jamais épilés le torse depuis des années et qui choisissent leurs fringues en conséquence.

  3. j’ai longtemps hésité de frequanté les instituts pour m’épiler tout le corps et surtout le budget mensuel .Et j ai rencontré une esthéticienne qui s’est spécialisé dans les épilations des hommes.c’est ma femme qui l’a trouvé sur google.
    Elle se nomme Candice au 06xxxxxxxx prés de Paris.
    J’en suis plus que ravit , elle met a l’ aise. Il m’est arrivé d ‘aller à mon rdv chez elle en homme et d “être reparti travesti.comme quoi toute les instituts ne sont pas stupide de refuser les hommes
    Candice m’épile le maillot le torse le dos les épaules les jambes 110e ,elle utilise du chocolat je pense.. elle m’a même prêté une robe moulante qu”elle ne porté plus.. tees sincèrement elle est trop sympas , je vous l’a recommande .lilou (didier)

  4. Pour parler de mon expérience je ne peux que vous suggérer avec insistance de vous faire épiler à la cire et si possible en institut. je suis plus agé que vous et je peux voir que vous n’avez pas tellement de poils alors svp ne parlez plus de rasage vous le paierez cher dans quelques années. Vous avez la chance qui plus est d’avoir des amies alors épilez vous à la cire! Je le fais faire intégralement en institut et quel bonheur. (oui bon ca douille un peu et ca pique…)

  5. Après il y bien sur encore plus radicale et à long terme, l’électrolyse et laser 😉

    Personnellement j’avais commencé commencé à m’épiler avec une belle petite machine infernale j’ai nommé l’épilateur électrique mais apparemment le problème (c’était une réflexion que j’avais lu) serait que si l’on veut justement passer au laser un jour (ce qui est mon cas) les poils à éliminer seront probablement trop fins pour un bon résultat, affaiblis par les années d’épilation (sans compter les superbes cicatrices boutons cadeau de ces saloperies de poils incarnées malgré les gommages ><)

    Bref tout ça pour dire que le rasage c'est ptète pas si mal jusqu'à l'arrivée du graal et du zéro poil..^^

  6. J’ai essayé le rasage, je marque au bout d’un quart d’heure après et la repousse est toujours désastreuse malgré les conseils que j’ai soigneusement appliqués.

    La crème dépilatoire, j’y suis allergique.

    Quant à la cire, j’ai été me faire épiler mes jambes… ça marque terriblement, ce qui est normal, mais ça repouse au bout de quelques jours, avant même que les marques soient parties.

    J’ai pas de chance…

    J’ai entendu parler d’épilateurs à lumière pulsée, est ce efficace ? Quel budget ?

    Merci d’avance. 😉

      • Cela fait une année que je vais chez l héstétitienne pour me faire raser les gambettes… Que du bonheur.
        Toutefois après 2 semaines j ai les jambes qui piquent pendant une semaine lorsque je met un pantalon. J ai trouver la parade, mettre un collant.
        Toutefois en été collant et chaleur= pas très compatible.
        Que peut on faire pour éviter ces quelques jours peu agréable ?

    • Cela ne marche que sur des poils foncés. Si on a des poils clairs voire gris (sic), cela ne marche pas.

      Après, l’épilation à la cire c’est un peu douloureux, mais le résultat est en général excellent. Par contre, comme Andromède le dit, il faut absolument se faire un gommage. Cela enlève les irritations (souvent dûes aux poils qui repoussent sous la peau) et donne une peau bien douce.

  7. J’utilise l’épilation électrique qui fonctionne bien mais qui en effet demande beaucoup de temps.
    Que conseilles-tu pour palier aux problèmes de points rouges? (peaux sensibles).
    Merci pour cet article!

  8. Salut les copines,
    Quelqu’un connait un dermatologue ou un centre laser serieux et avec prix correct pour epilation laser sur region parisienne. Merci d’avance pour les infos et me raconter votre experience. Bisous

  9. Bonjour à toutes,

    Wicky mai 14, 2013 at 22:29 : ” Cela fait une année que je vais chez l héstétitienne… Toutefois après 2 semaines j ai les jambes qui piquent pendant une semaine lorsque je met un pantalon.”

    Cela me faisait ce très désagréable effet surtout si j’avais un frisson. HORRIBLE, littéralement !
    Il s’avère, curieusement qu’au bout de quelques mois ou années de pratique du rasage, cet aspect négatif disparait à 95% (très subjectif), alors… bon courage en attendant…

    Par contre, s’il est vrai que le poil se fortifie à la repousse, c’est avec une certaine limite sinon nous aurions toutes un poil unique mais gigantesque sur le menton (… !! ou… ailleurs… !!! aïe ). J’estime toujours subjectivement car je ne prend pas mon pied… à coulisse… dans ces moments ci, que le facteur maximal en terme de diamètre est 1.5 à 2.

  10. mon tuc pour les jambes car je préfère garder mes poils lorsque je suis en homme: le multicouches : Une paire de bas culotte, couleur « neutre », de support diaphane à contention graduée que porte les personnes qui ont des problèmes de maux de jambes. Cela galbe drôlement les jambes. On les retrouve dans les pharmacies. 2e) Une paire de bas culotte opaque de danse. Et voilà plus aucun poil n’apparait! Et le galbe s’améliore encore un petit peu. 3e) Donner un aspect soyeux aux jambes avec des bas culotte de nylon transparent lumineux.

    • Hi. En institut, il existe le laser (chez les dermatos) et la lumière pulsée (chez les esthéticiens). Avec les épilateurs du commerce, ce n’est que de la lumière pulsée. Perso, l’E-Swin me donne une grande satisfaction. Bye.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents

Comment déterminer la morphologie de son visage ?

Ovale, carré, long : il n'est plutôt pas facile de déterminer la morphologie de son visage. L'information peut pourtant vous aider dans le choix d'une perruque. C'est pour cela que cet article a la vocation de vous aider à connaître la forme du vôtre avec une méthode facile, un simple mètre de couturière et un miroir. Alors, quelle est la morphologie de votre visage ?

Les rencontres d’un autre genre : entretien avec Jaina

Dans cette interview des Rencontres d'un autre genre, Jaina explore les origines de son travestissement, son genre et sa couleur de cheveux qui ne répond à aucune étiquette.

Les rencontres d’un autre genre : entretien avec la grande Julie

Dans cette interview des Rencontres d'un autre genre, nous avons interrogé la Grande Julie à propos de sa culpabilité de transgenre, la découverte de soi-même, la reconnaissance de son genre et les joies du coming out.

Les rencontres d’un autre genre : entretien avec Emilie85

Cette interview des Rencontres d'un autre genre est consacrée à Emilie85 qui explique son parcours de transidentité, son goût pour la photographie et sa vie de couple.